BFMTV

La promesse de Macron à des soignants à Poissy: "On prendra les décisions qu'on doit prendre"

La situation hospitalière de l'Île-de-France inquiète particulièrement l'exécutif. Le taux d'incidence a atteint les 426 ce mercredi pour 100.000 habitants dans la région.

Emmanuel Macron s'est rendu ce mercredi après-midi au centre hospitalier de Poissy-Saint-Germain-en Laye, dans les Yvelines, en compagnie d'Olivier Véran, quelques heures après le Conseil de défense sanitaire qui a examiné un éventuel renforcement des restrictions en Ile-de-France contre l'épidémie de Covid-19, a indiqué l'Élysée.

"On prendra les décisions qu'on doit prendre", a affirmé le chef de l'État face aux soignants avec lesquels il a échangé, dans ce service de réanimation et de soins critiques fortement touché par la crise sanitaire.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a en annoncé après ce Conseil que des mesures "complémentaires" seraient détaillées ce jeudi pour l'Île-de-France et les Hauts-de-France, et pourraient également concerner les départements contigus à ces régions.

Le Premier ministre Jean Castex avait déclaré mardi soir sur BFMTV que "le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne", en précisant que le reconfinement pendant le week-end était "une hypothèse".

Des décisions "pragmatiques" et "proportionnées"

"On a un peu poussé les murs", a expliqué au chef de l'État le professeur Jan Hayon, chef du pôle chirurgie-anesthésie-réanimation, en soulignant n'avoir "pas dormi depuis hier (mardi) matin car la pression reste "forte" même si la tendance est "à peu près stable" ces derniers jours. Selon nos informations, lors du Conseil de défense sanitaire, Emmanuel Macron a notamment demandé des précisions factuelles sur les capacités en réanimation dans le pays.

"Je voulais vous remercier parce qu'il y a un an, vous avez tenu, avec un travail exceptionnel. C'est parce que vous avez tous été mobilisés que nous avons pu tenir", a ajouté le président de la République, avant de déplorer "une augmentation très forte" de l'épidémie dans les derniers jours.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a promis des décisions "pragmatiques" et "proportionnées", alors que plus de 1100 patients sont actuellement en réanimation en région Île-de-France et que le taux d'incidence a dépassé les 426 pour 100.000 habitants ce mercredi.

Ce jeudi à 18h, Jean Castex et Olivier Véran tiendront conjointement une conférence de presse pour détailler les nouvelles mesures de restriction qui s'appliqueront dès le week-end.

Agathe Lambret avec Fanny Rocher avec AFP