BFMTV

INFOGRAPHIES. Nombre de cas, fermeture de classes: quelle est la situation sanitaire dans les écoles ?

INFOGRAPHIES. Nombre de cas, fermeture de classes: quelle est la situation sanitaire dans les écoles ?

INFOGRAPHIES. Nombre de cas, fermeture de classes: quelle est la situation sanitaire dans les écoles ? - BFMTV

Alors que de plus en plus de voix s'élèvent pour demander la fermeture des écoles, que disent les chiffres de la situation sanitaire dans les établissement scolaires? BFMTV. com fait le point.

Fermer les écoles dès lundi 2 avril, c'est le souhait de la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, ou encore du président du Conseil départemental de la Nièvre. Ces élus locaux de zones confinées demandent la fermeture de leurs établissements scolaires pour les deux prochaines semaines, jusqu'aux vacances de Pâques.

Plusieurs scientifiques abondent dans le même sens, comme l'ancien Directeur général de la Santé William Dab, qui prône sur France Inter "un confinement strict, incluant la fermeture des écoles". Interrogé ce jeudi par la même radio, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal déclarait que la fermeture des écoles n'était pas encore envisagée:

"Fermer les écoles reste un ultime recourt. On sait le coût éducatif, le coût social, le coût en terme de violence pour certains enfants de la fermeture des écoles."

Alors que la circulation du virus dans les classes inquiète, quelle est la situation sanitaire dans les établissements scolaires actuellement? BFMTV.com fait le point.

Combien de cas?

Chaque vendredi, le ministère de l'Éducation nationale fait un point hebdommadaire sur la propagation du virus dans les écoles, les collèges et les lycées. Depuis le 11 septembre 2020, au moins 171.576 élèves ont été contaminés par le Covid-19.

Rien qu'entre le 12 et le 19 mars, 15.484 cas ont été détectés parmi les écoliers, les collégiens et les lycéens: un record. Chez le personnel aussi, les chiffres sont inquiétants mais dans une moindre mesure, comme le montre le graphique ci-dessous.

Pour l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, interrogé dans le JDD, "l'école n'est pas un amplificateur mais un reflet de la circulation du virus dans la communauté". Les taux d'incidence des jeunes sont d'ailleurs relativement similaires à ceux du reste de la population, comme le montre l'infographie ci-dessous.

Quel est le taux d'incidence des jeunes ?

Le taux d'incidence des jeunes révèle deux choses: le nombre de contaminations chez les 10-19 ans est élevé et en forte hausse, tandis que celui des 0-9 ans semble plus faible que dans le reste de la population.

Comme le rappelle l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, cette fois dans Le Monde, "les enfants de moins de 10 ans sont 30% à 50% moins susceptibles d’être infectés", ce qui explique l'écart avec le reste de la population. En revanche, les collégiens et les lycéens - qui représentent la majorité des 10-19 ans - sont eux une population à risque. Selon l'étude ComCor menée par l'Institut Pasteur, "avoir un collégien ou un lycéen chez soi accroît de 30% le risque d'être infecté".

Le variant britannique, qui se propage depuis décembre et est désormais majoritaire en France, pourrait cependant changer les choses. Comme on peut le voir sur le graphique, l'incidence des 0-9 ans est certes basse mais elle actuellement bien plus haute que lors de la deuxième vague, en novembre. Chez les 10-19 ans, c'est l'écart avec le reste de la population qui interpelle. Lors des précédentes vagues, ils étaient généralement légèrement moins contaminés que les autres classes d'âges.

Ces différences pourraient cependant s'expliquer par la multiplication des tests dans les établissements scolaires. Selon Les Echos, le nombre de tests dans les écoles a été multiplié par 5 en un mois, passant de 50.000 fin février à 250.000 cette semaine. Il est donc logique que le nombre de cas augmente. Comme le remarque Guillaume Rozier, fondateur du site covidtracker.fr, spécialisé dans l'analyse des données liées au Covid-19, le taux de positivité des jeunes est en baisse, contrairement à la plupart des catégories d'âges.

Combien de classes et d'établissements fermés?

Selon des chiffres fournis par le ministère de l'Éducation nationale à BFMTV, au moins 105 écoles primaires sont fermées au 25 mars, un record depuis le début de l'année. On ne connaît pas encore le nombre de lycées et de collèges fermés à cette date mais il est généralement bien moins élevé. Le nombre de classes fermées dans les établissements ouverts atteint également un pic cette semaine, avec 2962 fermetures dans le pays. La semaine dernière déjà, un record avait été battu.

Malgré ces indicateurs préoccupants, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer assurait le 19 mars sur BFMTV "qu'on se contamine moins à l'école que dans le reste de la société":

"Les enfants qui sont contaminés, la plupart du temps quand on remonte la chaîne de contamination, c'est pas du tout à l'école qu'ils se sont contaminés, ils se sont contaminés en famille. C'est plutôt qu'ils peuvent éventuellement contaminer à l'école quand ils arrivent de leur famille", assure le ministre.
Louis Tanca Journaliste BFMTV