BFMTV

INFOGRAPHIE. Le coronavirus est-il devenu la première cause de mortalité en France?

-

- - -

Au moins 26.000 personnes sont mortes en France à cause du Covid-19. C'est déjà beaucoup plus que le nombre de femmes qui meurent chaque année d'un cancer du sein, de l'utérus ou des ovaires.

Alors que le déconfinement vient tout juste de commencer, de nombreux spécialistes craignent une deuxième vague de contamination, susceptible d'engendrer la mort de milliers de personnes.

A la veille du confinement, on recensait "seulement" 148 victimes. Deux mois plus tard, on en compte plus de 26.000. Un chiffre très élevé qui classe d'emblée le Covid-19 parmi les principales causes de mortalité dans l'hexagone à en croire les données de Santé Publique France (SPF).

Les dernières données précises sur la mortalité dans l'hexagone ont été publiées en novembre 2019. Elles se basent sur 579.230 décès enregistrés en 2016. Le rapport a beau être extrêmement détaillé, il ne précise pas les conditions de morts de 115.630 personnes. Une part importante auquel il faut ajouter les 24.589 décès liés à une "cause inconnue". Le reste des décès (75%) est documenté.

Le Covid-19 est déjà une des principales cause de mortalité 

L'infographie ci-dessous rassemble certaines des causes de mortalité les plus importantes en France. Le rapport de SPF étant basé sur des données annuelles, il a fallu les recalculer pour avoir une idée du nombre de victimes quotidiennes. Il s'agit donc d'une estimation, pas d'un chiffre officiel et précis.

Cette méthode ne prend par exemple pas en compte la saisonnalité des causes de décès. Par exemple, on sait qu'il y a plus de morts sur les routes l'été que l'hiver. Ici, le nombre de morts ne varie pourtant pas d'un mois sur l'autre. 

Une forte surmortalité enregistrée en France depuis la mi-mars

L'impact du coronavirus - probablement sous-évalué - se remarque d'ailleurs déjà dans les statistiques de mortalité de l'année 2020. Tous les vendredi, l'INSEE publie le nombre officiel de décès en France. Depuis la mi-mars, on constate clairement un écart entre le nombre de morts enregistrée cette année et l'année dernière au même moment.

S'il est pour l'instant impossible de relier formellement cette hausse du taux de mortalité à l'épidémie de Covid-19, on constate tout de même que les départements concernés sont les plus touchés par le coronavirus. De plus, cette hausse concerne avant tout les seniors, les personnes résidant en Ehpad... Des catégories de population très affectées par le coronavirus.

Au 13 mai 2020, au moins 26.991 personnes sont décédées du coronavirus en France. L'Hexagone est le cinquième pays européen le plus touché par la pandémie de coronavirus derrière l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Selon un bilan dressé par l'université Johns Hopkins, plus de 292.000 personnes sont mortes dans le monde.

Louis Tanca