BFMTV

Emmanuel Macron annonce l'obligation vaccinale pour tous les soignants

Alors que les contaminations au Covid-19 sont de nouveau en augmentation, le chef de l'Etat a annoncé une série de mesures parmi lesquelles l'obligation vaccinale pour le personnel hospitalier.

Pour faire face à la menace du variant Delta, désormais majoritaire en France avec 51,7% des contaminations criblées, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures dont l'obligation vaccinale pour tous les soignants. Le projet de loi sera transmis au Conseil d'Etat dès ce mardi.

La vaccination "est un atout maître" pour lutter contre l'épidémie, "les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant delta" a expliqué Emmanuel Macron.

"Pour tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap et tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile, la vaccination sera rendue obligatoire sans attendre".

Ils ont "jusqu'au 15 septembre" pour se faire vacciner. A partir de cette date, "des "contrôles et des sanctions" seront opérés, prévient le chef de l'Etat.

Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France, 81% des professionnels de santé libéraux avaient reçu une première dose de vaccin le 8 juillet et 75% étaient complètement vaccinés. Du côté du personnel travaillant en Ehpad et USLD, 61% étaient primo-vaccinés, et 45% avaient un schéma vaccinal complet. Quant aux professionnels exerçant dans les hôpitaux, 64% avaient reçu une première dose mi-juin.

"Dans les plus brefs délais"

Le gouvernement avait déjà plusieurs fois menacé d'obliger le personnel de santé à la vaccination. Le ministre de la santé Olivier Véran et plusieurs organisations professionnelles du secteur ont ainsi signé le 7 juillet une déclaration commune pour encourager les soignants à se faire vacciner dans laquelle ils se disaient favorables au "vote d'une loi dans les plus brefs délais si cela s'avère nécessaire". Plus tôt, Olivier Véran avait déjà prévenu:

"Notre objectif est que d'ici le mois de septembre, au moins 80% des professionnels des Ehpad et des établissements de santé aient reçu au moins une dose", faute de quoi il ouvrirait la "voie d'une obligation" écrivait-il avec la ministre en charge de l'Autonomie Brigitte Bourguignon dans une lettre adressée aux directeurs d'hôpitaux et de maisons de retraite le 28 juin.

Du côté des Français, 72% se sont dits favorables à la vaccination obligatoire des soignants dans la dernière enquête Elabe pour BFMTV datée du 7 juillet.

L'obligation vaccinale des soignants a déjà été mise en place à l'étranger comme en Italie. Au Royaume-Uni, cette obligation concernera toutes les personnes travaillant en maison de retraite.

Emilie Roussey