BFMTV

Covid-19: la situation sanitaire continue de se dégrader, des chiffres alarmants chez les personnes âgées

Une équipe médicale à un drive test de dépistage à Rennes le 7 septembre 2020.

Une équipe médicale à un drive test de dépistage à Rennes le 7 septembre 2020. - Damien Meyer

Hausse du nombre de cas confirmée, augmentation du nombre d'admissions à l'hôpital et d'entrées en réanimation... Santé Publique France dresse un constat alarmant ce jeudi, dans son dernier bilan hebdomadaire sur l'épidémie.

Ils étaient 168.772 cas positifs au Covid-19 la semaine dernière, contre 122.169 la semaine précédente. Le nombre de nouveaux cas enregistrés positifs au Covid-19 a augmenté de 38% en seulement sept jours, signe d'une circulation de plus en plus active du virus sur le territoire.

· Le taux de positivité des tests toujours en hausse

Dans son dernier point épidémiologique hebdomadaire publié ce jeudi soir, Santé Publique France fait part de données inquiétantes quant à l'évolution de la situation sanitaire. Entre la semaine 42 (du 12 au 18 octobre 2020) et la semaine 41 (du 5 au 11 octobre 2020), le taux de positivité des tests a augmenté de 1,4 points, passant de 12,3 à 13,7%. Il atteint désormais les 14,3% ce jeudi 22 octobre.

· Les entrées en réanimation en forte augmentation

Sur les données hospitalières, l'organisme relève que les nouvelles admissions à l'hôpital ainsi que les entrées en réanimations ont toutes deux augmenté de 48% entre les deux dernières semaines. Ainsi le nombre de nouvelles hospitalisations est passé de 5084 à 7530 du 12 au 18 octobre, tandis que les nouvelles admissions en réanimation sont passées de 910 à 1343.

À noter qu'en semaine 42, 65% des personnes admises en réanimation sont âgées de plus de 65 ans et 90% présentent des comorbidités.

· Hausse de 40% du nombre de décès

Entre la semaine 40 et la semaine 41, le nombre de morts liés au Covid-19 avait augmenté de 12%. Entre la semaine dernière et la semaine précédente, il a augmenté de 40%, passant de 546 décès enregistrés entre le 5 et 11 octobre à 764 entre le 12 et 18 octobre.

· Les personnes âgées de plus en plus touchées

Autre indicateur alarmant: si le taux d'incidence augmente chez toutes les classes d'âges, il grimpe surtout chez les personnes âgées entre 65 et 74 ans (+58%) et de plus de 75 ans (+67%).

Depuis début septembre, on compte six fois plus de cas chez les plus de 65 ans dont le nombre d'hospitalisations et d'admissions en réanimation a été multiplié par 5 au cours de cette même période.

Autant d'indicateurs plus inquiétants les uns que les autres, qui témoignent de la propagation du coronavirus chez les personnes les plus âgées, les plus à même de contracter une forme grave de la maladie. Selon Santé Publique France, 92% des cas de Covid-19 morts depuis début mars sont âgés de 65 ans et plus.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV