BFMTV

Immobilier : 5 raisons de vendre sans passer par une agence immobilière

-

- - -

Si le recours à une agence immobilière est commun pour vendre un bien immobilier, celui-ci n'est ni obligatoire ni indispensable. Qu'il s'agisse du prix, de la sélection des acquéreurs, des négociations ou des délais de transaction, l'absence d'intermédiaire permet au vendeur d'avoir un contrôle total sur la vente de son bien immobilier. Voici 5 raisons qui justifient de gérer vous-même la vente de votre bien immobilier.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Une vente sans intermédiaire permet d'être totalement libre dans la détermination du prix de son bien. Le montant défini ne dépend pas de l'estimation d'un agent immobilier mais bien de celle du vendeur. Pour fixer ce prix, aucune compétence professionnelle n'est nécessaire, mais une étude approfondie du marché immobilier doit être réalisée. Les vendeurs doivent analyser le marché immobilier local en examinant les annonces publiées. Cela permet notamment de connaître les prix pratiqués, au mètre carré. Ces prix sont fonction de l'emplacement du bien, de son état global, des travaux réalisés et de ceux restant à effectuer. L'ensemble de ces éléments permet d'établir une fourchette de prix. Il vous appartient ensuite de fixer le prix définitif de vente en tenant compte d'éventuelles futures négociations, sans toutefois surévaluer le bien au risque de n'avoir aucune visite.

En vendant sans passer par une agence immobilière, le vendeur évite de payer les frais d'agence. Or, ces frais représentent entre 3 et 10% du prix de vente, et sont le plus souvent à la charge du vendeur. Ceci explique la différence non négligeable entre le prix FAI (= frais d'agence inclus) qui est payé par l'acheteur et le prix net revenant au vendeur. En l'absence d'intermédiaire, il n'y a pas de différence entre le montant payé par l'acquéreur et celui reçu par le vendeur. Un bien vendu sans frais d'agence est donc plus attractif, tout en permettant au vendeur d'augmenter légèrement son prix et ainsi maximiser sa plus-value. En effet, votre annonce est en concurrence avec celles de propriétaires ayant fait appel à une agence immobilière. Or, s'ils souhaitent obtenir un prix net vendeur identique au vôtre, leur bien sera affiché 3 à 10% plus cher, du fait des frais d'agence.

>> Retrouvez tous les codes avantage BforBank sur BFMTV

Une fois le prix du bien fixé et l'annonce de vente déposée, le vendeur gère les contacts avec les acquéreurs : demandes d'informations, visites, etc. Il maîtrise complètement les échanges et commence la sélection des potentiels acquéreurs. Ces discussions directes permettent de se forger un avis sur les acheteurs. Le vendeur peut également leur demander la transmission de certaines informations afin de s'assurer de leur sérieux. La solidité de leur dossier peut être vérifiée en réclamant les justificatifs de leur apport et les simulations de prêt immobilier effectuées auprès de banques. Les critères de sélection ne sont pas imposés par une agence immobilière mais dépendent entièrement de la volonté du vendeur. La sélection par le vendeur est ainsi personnalisée et laisse une place au « feeling ».

Après une première sélection des acquéreurs suite aux visites, le propriétaire vendeur mène les négociations. En l'absence d'agent immobilier, les discussions avec les acheteurs intéressés sont plus directes et sans ambiguïté, ce qui favorise la rapidité des négociations. Les échanges lors des visites permettent souvent de déterminer l'intérêt des acheteurs pour le bien et présagent des futures négociations. Le vendeur peut également profiter des discussions avec les acquéreurs pour indiquer si le prix est négociable, ou au contraire s'il souhaite une offre d'achat au prix annoncé. Lors de la réception des offres d'achat à un prix inférieur du prix de vente, le vendeur est libre de refuser, d'accepter ou de faire une contre-proposition à l’offre reçue.

Enfin, sans agence immobilière le vendeur est maître de son temps. En effet, en donnant mandat à une agence pour la vente d'un bien immobilier, celle-ci obtient le versement de ses frais lors de la vente. Aussi, plus la vente est conclue rapidement, plus vite l'agent immobilier profite de sa commission. Ceci favorise un certain empressement des agences pour vendre un bien. En outre, en cas de difficulté pour conclure la vente, l'agence immobilière exerce une certaine pression sur les vendeurs pour baisser le prix ou accepter une offre à un prix inférieur. Or, au regard des montants en jeu, il est important de ne pas se précipiter. Cela peut permettre d'obtenir une offre au prix demandé au lieu de le baisser de façon prématurée.

BFM Pratique Finances Perso