BFM Pratique

3 astuces pour remplacer la viande dans vos petits plats

-

- - Adobe Stock - anaumenko

Vous désirez cuisiner sans viande mais avez peur des carences en protéines ? Voici trois manières de remplacer la viande dans ses petits plats sans manquer de rien !

Exploitation animale, impact écologique, quelle que soit votre raison, vous avez peut-être décidé de limiter ou même de complètement arrêter de manger de la viande. Quand soudain, c’est la panique : protéines, lipides, fer… Et si un tel changement de votre alimentation apportait chez vous des carences ? Rassurez-vous, pas question de prendre des compléments alimentaires, il faut plutôt élargir votre éventail culinaire.

Vous ne connaissez peut-être pas le seitan. Pourtant, cet aliment qui nous vient tout droit de Chine est de loin le meilleur substitut possible à la viande. Avec une texture à mi-chemin entre le tofu et le blanc de poulet on retrouve tout ce que l’on peut aimer dans la viande. Le tout, avec un apport en protéine de 75 grammes pour 100 grammes de seitan. Et pourtant, il n’y a pas un gramme de chair animale dedans puisqu’il s’agit d’un produit constitué à grande majorité de fécule de blé.

Si vous désirez le cuisiner vous-même, il faudra vous munir de protéine de blé, de sauce soja et d’huile. Ensuite, libre à vous de l’aromatiser selon vos désirs. Vous pouvez y ajouter des oignons, de la tomate, du citron : tout est possible.

Quant au mode de cuisson, il est tout aussi libre. En bouillon, à la poêle, haché, frit… Il existe autant de manières de le cuisiner que votre imagination a de limites. Le seitan s’associe avec presque tous les ingrédients.

Il n’y a pas photo, en matière d’apports nutritionnels, les légumineuses sont à la pointe. Au sommet, on trouve les lentilles qu’on ne va pas vous présenter car vous les connaissez déjà ! Vous n’aurez pas de difficultés à les trouver dans les supermarchés en France, elles sont plus que courantes. En revanche, ce que vous ignorez probablement, ce sont les bienfaits qu’elles peuvent avoir sur votre corps.

Riches en protéines, en fibres, en magnésium et en acide folique, elles ont tout pour elles. Et ce n’est pas fini ! Les lentilles constituent surtout une grande source de fer, vous permettant d’arrêter la viande rouge sans crainte.

Si vous souhaitez les consommer autrement qu’en salade ou en ragoût, vous pouvez également vous tourner vers les steaks de lentilles. Pour cela, rien de plus simple : une fois qu’elles sont cuites, mixez-les dans votre robot ménager multifonction jusqu’à obtenir une sorte de pâte et mélangez le tout avec les arômes de votre choix. Vous voilà avec un steak garanti 0% viande mais 100% légumineuses et plaisir !

Parmi les nombreuses alternatives à la viande qui existent, on trouve notamment les haricots. Il s’agit également de légumineuses riches en protéines et en fibres. La grande différence avec les lentilles, c’est qu’on en trouve une innombrable variété. Haricots blancs, rouges, verts, noirs, de quoi varier les plaisirs à chaque fois que vous les cuisinez.

Si vous pensez avoir fait le tour des haricots, sachez qu’il vous est possible de les préparer de nombreuses manières. On vous conseille par exemple de les mélanger avec du pois chiche et de la crème de sésame pour en faire du houmous onctueux ou encore un curry au pommes de terre, chou-fleur et haricots verts. Vous en mettrez alors plein les yeux à vos invités, pour un plat original et vegan.

Si seitan, lentilles et haricots constituent de bonnes alternatives à la viande, ce ne sont pourtant pas les seules. Quinoa, noix, épeautre, amandes, tofu, algues ou encore cacahuètes, il existe une foultitude de manières de se passer de la viande sans souffrir de carences nutritionnelles

La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Roxane Centola