BFMTV

Vidanger sa voiture : comment le faire soi-même ?

-

- - -

Lubrifiant les différentes pièces du moteur d’un véhicule, l’huile favorise leurs frictions. À la longue, elle peut entraîner l’encrassement du moteur. Il est donc essentiel d’effectuer régulièrement une vidange afin de préserver le bon fonctionnement de son véhicule. Précautions et conseils !

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

La vidange d’une voiture est une opération simple à effectuer, mais importante, pour maintenir les éléments mobiles du moteur en bon état. Elle permet d’assurer le bon fonctionnement des pièces requérant une lubrification permanente telles que le vilebrequin, les soupapes ou les pistons, entre autres.

Deux méthodes permettent de déterminer si l’huile du moteur doit être changée.

La première consiste à respecter les recommandations du constructeur qui impose la réalisation d’une vidange de la voiture tous les 10 000 km à 30 000 km. Les constructeurs recommandent de l’effectuer tous les ans pour un véhicule utilisé régulièrement.

La deuxième implique l’établissement d’une fréquence de vidange (tous les 15 000 km ou six mois) en fonction de l’utilisation du véhicule (ville, circuit ou autoroute). Il est conseillé de choisir la marque préconisée par le constructeur (sachant que toutes les huiles ont les mêmes vertus) et d’effectuer vos achats sur des sites internet marchands, dans les enseignes de grande distribution ou chez un concessionnaire. 

L’intérêt de respecter les instructions du constructeur de la voiture réside dans le paramètre de viscosité SAE. Établi par la Society of Automotive Engineer, il détermine la résistance à l’écoulement de l’huile en fonction de la température sachant que :

  • Le premier chiffre indique la viscosité à froid (0 utilisable à -30°C) et le second son épaisseur à haute température, lorsque le moteur est en marche. Il faut noter que ces deux chiffres sont évalués avec des échelles de mesure différentes.
  • Le W ou winter se traduit par hiver.

Avant d’effectuer la vidange de la voiture, cette dernière doit être montée sur quatre chandelles (ou installée sur un endroit plat). Il est important de s’assurer de disposer des outils requis (joints, huiles, etc.). N’oubliez pas que la loi interdit de faire une vidange sur la voie publique. Voici les étapes à suivre pour réaliser cette opération :

1. Faites tourner le moteur de l’automobile le temps de fluidifier le lubrifiant ;

2. Démontez le cache de soubassement moteur ;

3. Repérez le bouchon de vidange ;

4. Positionnez le bac récupérateur sous le véhicule.

Le port de gants de protection est obligatoire pour les opérations qui suivent.

  1. Dévissez sans forcer le bouchon de vidange avec une clé à pipe (parfois, il est monté avec un pas inversé) ;
  2. Évacuez le lubrifiant usagé en ouvrant le bouchon de remplissage d’huile du moteur (écoulement plus ou moins lent) ;
  3. Dévissez le vieux filtre à l’aide d’une clé spécifique, à sangle ou à griffe, d’un tournevis (en le perçant de part en part), et parfois à la main.

Concernant les filtres contenus dans une cartouche, voici la procédure à suivre :

  1. Démontez le couvercle du réceptacle ;
  2. Retirez le filtre usagé ainsi que les joints ;
  3. Nettoyez la cartouche ;
  4. Positionnez les joints neufs après une légère lubrification ;
  5. Installez le nouveau filtre ;
  6. Replacez le couvercle.

Il est ensuite indispensable de nettoyer :

  • Le bouchon et son filetage ;
  • La zone du filtre en enlevant le joint usagé ;
  • Le bouchon de remplissage en y coulant un verre d’huile neuve (pour évacuer les résidus).

Après avoir revissé le bouchon (d’abord à la main, ensuite avec une clé), il vous reste à remplir le réservoir d’huile en se référant à l’indication sur le bouchon ou au manuel d’entretien de la voiture. Il est conseillé de ne verser que les ¾ de la contenance prévue. Pour ce faire, les graduations du contenant de l’huile ou d’un quelconque récipient gradué peuvent être utilisées.

En cas d’excès, le surplus de lubrifiant peut être retiré à l’aide d’une seringue. Afin de compléter la vidange du véhicule, le moteur doit être démarré et laissé tourner en régime ralenti pendant quelques minutes. Lorsque le témoin d’huile sur le tableau de bord s’éteint, un temps de pause doit être respecté avant d’ajuster le niveau à l’aide de la jauge en ajoutant de l’huile par petite dose.

L’absence de fuites au niveau du joint ou du filtre montre que la vidange a été effectuée correctement. Ainsi, la protection moteur peut être remontée et les chandelles enlevées.

Quant à l’huile et au filtre usagés, ils ne doivent jamais être stockés dans la cave ni jetés dans les égouts. Il est impératif de les confier à la déchetterie ou à l’établissement où ils ont été achetés (sauf les grandes surfaces).

BFM Pratique Auto