BFM Pratique

Climatisation de la voiture : que faire pour optimiser son efficacité ?

-

- - -

La climatisation est aujourd’hui un élément important dans une voiture. En effet, elle atténue la chaleur et contribue de manière importante au confort des passagers. Retrouvez quelques conseils pour maintenir son efficacité.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Destiné à assainir l’air et à refroidir l’habitacle, le système de climatisation automobile doit être parfaitement entretenu pour lui permettre de conserver des performances optimales.

L’utilisation de la climatisation automobile doit respecter certaines règles. La différence de température entre l’air extérieur et intérieur ne doit pas dépasser 10 °C au risque de provoquer un choc thermique (entraînant des maux de tête et de gorge). Ainsi, arrêtez la climatisation le temps que l’air chaud se propage dans le véhicule. Dans le cas d’une voiture restée trop longtemps au soleil, roulez les vitres ouvertes et la ventilation à fond avant de mettre en marche le climatiseur. À l’arrivée de l’air frais, les vitres peuvent être fermées. Après un mode de recyclage interne d’air de quelques minutes, passez en mode extérieur (permettant de réduire ainsi l’humidité dans l’habitacle et éviter la formation de buée sur les vitres).

De plus, la bouteille déshydratante doit régulièrement être contrôlée. Sa défaillance (lorsque celle-ci n’aspire plus l’humidité) peut en effet entraîner le blocage du détenteur (l’eau dans le circuit étant gelée), abîmant ainsi le compresseur. Il en va de même pour les courroies et les durites. Dans tous les cas, effectuez un contrôle périodique (au moins tous les deux ans) pour optimiser les performances de la climatisation ainsi que son endurance. Confiez cette opération à un spécialiste. Voici quelques signes qui doivent vous alerter d’une possible panne de climatisation de votre voiture :

Elle met du temps à refroidir
Une odeur anormale sort des aérations
Le dégivrage prend plus d’une minute
Une fuite dans le véhicule (au niveau des pieds des passagers)
Une gêne sonore se fait ressentir quand elle est enclenchée

Les longues périodes d’inactivité altèrent le fonctionnement de la climatisation d’une voiture. En effet, elles provoquent le durcissement des joints (qui ne sont plus sous pression), entraînant la fuite des gaz réfrigérants. Ainsi, si vous le pouvez, mettez en marche la climatisation de la voiture (pendant quelques minutes) au moins une fois tous les jours, et ce, même en hiver. Agissant comme un aspirateur d’humidité, le mode recyclage d’air extérieur permet de désembuer les vitres efficacement.

Fonctionnant au gaz réfrigérant (qui s’évapore naturellement au bout d'un certain temps), son circuit doit également être rechargé tous les deux ou trois ans. Optimisant l’efficacité de la climatisation, cette opération s’avère onéreuse bien qu’elle soit assez simple à réaliser (environ 60 € en centre auto). Les climatiseurs des véhicules anciens fonctionnent à l’aide d’un gaz plus rare que celui utilisé sur les modèles actuels. La plupart des professionnels de la mécanique n’en proposent plus. Contactez un frigoriste pour réaliser le remplissage du circuit de refroidissement.

Le climatiseur peut parfois sentir la moisissure au démarrage. Afin d’y remédier, vérifiez l’état du filtre d’habitacle se trouvant généralement sous les essuie-glaces, la boîte à gants ou dans le compartiment moteur de la voiture (à vérifier dans le manuel d’instructions). Si le filtre d’habitacle est sale, remplacez-le par un modèle neuf. Il est à noter que ce dispositif est facile à démonter. Dans le cas où l’odeur persiste, examinez la bouteille déshydratante (chargée d’absorber l’humidité). Si elle est pleine, contactez un professionnel pour procéder à son remplacement.

Le compresseur de la climatisation est entraîné par le moteur de la voiture. Ainsi, la production d’air frais (entraînant une hausse de la consommation d’essence) n’est possible qu’en accélérant. Par conséquent, allumez le climatiseur lorsque le régime est au ralenti au risque d’endommager le compresseur.

La climatisation automobile étant dotée d’un dispositif d’arrêt spécifique, elle doit être éteinte correctement. Pour ce faire, stoppez-la manuellement avant de couper le moteur. Cette précaution contribue à accroître la longévité de la climatisation du véhicule (sachant que le remplacement d’un compresseur coûte environ 700 €).

BFM Pratique Auto