BFMTV

Terrorisme: Sarkozy fustige une gauche "tétanisée"

-

- - AFP

Nicolas Sarkozy estime que les attentats de janvier 2015 ont "sidéré" la gauche qui aujourd'hui est "tétanisée" et "se refuse à vraiment faire bouger les lignes de droit pour l'adapter à l'ampleur de la menace", dans un entretien publié mercredi sur le site du Monde.

"La violence et la barbarie ont sidéré une partie de la gauche française en janvier 2015. Tous ses repères se sont évanouis et elle s'est accrochée à un discours qui ne correspond plus à la réalité", dénonce l'ancien chef d'Etat au lendemain de l'attentat qui a visé une église près de Rouen mardi

Appel à la riposte

"Elle a continué à appliquer le désarmement pénal mis en place par (l'ancienne ministre de la Justice) Christiane Taubira, alors même que nous avions besoin de plus de sévérité dans l'application des peines", accuse-t-il. "Tous ces principes se retrouvent balayés par la réalité et la gauche est tétanisée. Et aujourd'hui, elle se refuse à vraiment faire bouger les lignes de droit pour l'adapter à l'ampleur de la menace". 

Le président des Républicains, quasi-candidat à la primaire de droite pour 2017, plaide à nouveau pour "un autre degré de riposte", rappelant que "depuis 2015, il y a eu huit attentats qui ont fait 236 victimes". "Est-ce que tout a été fait depuis dix-huit mois? La réponse est clairement non".

la rédaction avec AFP