Thierry Légier, le garde du corps de Marine Le Pen, ici en 2012, est soupçonné d'emploi fictif.
 

Ce colosse d'1,90 m, devenu garde du corps de Marine Le Pen en 2011, est accusé d'avoir bénéficié d'un emploi fictif d'assistant parlementaire européen.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Patrick28
    Patrick28     

    Et alors, où est le problème ?
    Je le vois bien dans un futur gouvernement comme ministre de l'intérieur.
    Un bon coup de balai dans les cités !!!

  • ornicar
    ornicar     

    Qui est ce monsieur Maire de ma ville et un emploie fictif au Séna!

  • francois lepinay
    francois lepinay     

    Vois pas ce que les mots colosse ou crâne rasé viennent faire dans la description de ses missions, faudrait peut être alors ajouter oeil sévère, et gros doigts forts et crochus . C'est plus du journalime d’information, c'est du Balzac de service de propaganda insinueuse. Et bien sûr, le “selon une source proche de dossier”, est toujours aussi vague et rumeur-esque que d’habitude.

  • Cador
    Cador     

    Extrême-Gauche/Communiste les Pires. Le Furer en était un il me semble. Non ?

    Cador
    Cador      (réponse à Cador)

    Mais si ! National Socialiste ! On a vu le Résultat final.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Toute la famille Lepen,puis les proches,aprés ce seront les adhérents , font ils si peur ? on en ferait moins si ce n'était pas le FN,mais tous les moyens sont bons pour supprimer ce parti en France ,comme en Europe.

    vauban
    vauban      (réponse à mirabelle57)

    bonne idée, dégageons ces partis extrémistes!

  • Bernard Erick
    Bernard Erick     

    Bravo le parti moralisateur !!! Accusé le système de "Tous pourris" et en faire partie pleinement . Ca s'appelle pas cracher dans la soupe ca ?

Votre réponse
Postez un commentaire