BFMTV

Présidentielle: ces villes où Marine Le Pen a battu Emmanuel Macron

Marine Le Pen en campagne pour la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie.

Marine Le Pen en campagne pour la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie. - AFP PHOTO / DENIS CHARLET

Largement battue par Emmanuel Macron, Marine Le Pen remporte toutefois la mise dans certaines villes et s'enracine dans ses fiefs, au nord et dans le sud-est.

Si le Front national a été battu ce dimanche au second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen a confirmé son enracinement dans certaines zones de la France. Et notamment dans le nord du pays. Les deux départements qui la placent en tête sont le Pas-de-Calais, et l'Aisne. 

Dans son fief de Hénin-Beaumont, elle obtient 61,55% des suffrages. Non loin de là, à Lens, elle rassemble 53,63% des voix. Idem du côté de Liévin, où 58% des bulletins vont à Marine Le Pen, ainsi qu'à Calais, avec 57% des voix. 

Victoire à Beaucaire, défaite à Hayange

Dans le département du Nord, si Emmanuel Macron remporte les villes de Lille, Roubaix ou Tourcoing, Marine Le Pen l'emporte dans l'une des villes du Valenciennois, à Denain, où elle réunit 57,45% des voix. Et si le candidat d'En Marche! remporte la ville de Cambrai, les communes voisines de Caudry ou du Cateau vont à la candidate du FN. 

Plus au sud, dans le Var, Marine Le Pen a obtenu 50,71% des suffrages exprimés à Fréjus, dont le maire est David Rachline depuis 2014. Elle remporte aussi la ville de Draguignan, sous-préfecture du Var, ou Cogolin, où le FN avait remporté la mairie en 2014. Dans les Alpes-Maritimes, elle devance Emmanuel Macron à Menton et Saint-Laurent-du-Var.

Dans le Gard, autre département qui place régulièrement le FN à de très hauts niveaux, Marine Le Pen l'emporte à Beaucaire (mairie FN), ainsi qu'à Bellegarde, Bouillargues ou Saint-Gilles. Dans les Pyrénées-Orientales, elle est à 60.33% au Barcarès. Dans le Vaucluse, elle remporte la ville de Jacques Bompard, Orange, avec 51.85% des voix.

En revanche, dans l'Aisne, Marine Le Pen fait de très bons scores mais reste derrière Emmanuel Macron à Villers-Cotterêts, ville remportée par le FN lors des municipales de 2014. A Hayange, en Moselle, Emmanuel Macron l'emporte également, avec plus de 52% des voix, là où Fabien Engelmann l'avait remporté en 2014.

dossier :

Marine Le Pen

Ivan Valerio