BFMTV
Politique

Présidentielle 2022: pour Marion Maréchal, Marine Le Pen "ne peut pas gagner seule"

La nièce de la présidente du Rassemblement national, officiellement en retrait de la vie politique, fait sa rentrée médiatique.

Marine Le Pen s'est d'ores et déjà positionnée sur la ligne de départ en vue de la présidentielle de 2022: la finaliste de 2017 sera candidate pour la troisième fois, avait-elle annoncé début janvier lors de ses voeux à la presse. Une intention dont Marion Maréchal a pris acte, plaidant pour une "coalition":

"Je ne vais pas faire semblant de ne pas voir ce que tout le monde voit. Je veux dire, ça paraît évident aujourd'hui qu'on ne peut pas gagner seuls", a estimé l'ancienne députée du Vaucluse ce mardi sur BFMTV-RMC.

"Assumer" une ouverture vers certains LR

Marion Maréchal ne partage pas pour autant l'analyse de Robert Ménard: "Elle ne sera pas le prochain chef de l'État" avait déclaré le maire de Béziers en juillet sur notre antenne à propos de Marine Le Pen.

"Je pense qu'on ne peut pas être si catégorique, je n'exclus pas du tout que Marine Le Pen puisse gagner, mais je pense qu'elle ne peut pas gagner seule, tout simplement parce que dans notre système d'institutions, on ne peut pas gagner sans coalition", a développé Marion Maréchal, aujourd'hui à la tête de l'ISSEP, une école de sciences politiques.

"Je pense que, une fois de plus, les marges de manoeuvre se trouvent plutôt chez une partie des LR, pas exclusivement mais chez une partie des LR, et qu'il faut pouvoir assumer cette ouverture vers cet électorat particulier, vers ces Français et vers peut-être ces élus aussi", a plaidé l'ancienne benjamine du Palais-Bourbon, partisane de l'union des droite.

Marion Maréchal a réitéré son souhait de ne pas être candidate à la présidentielle, ajoutant qu'à ce jour, elle ne pensait pas non plus se "mettre au service d'un candidat" en vue de 2022.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV