BFMTV

Pour le Parquet national financier, Nicolas Sarkozy est un "délinquant chevronné"

-

- - -

Dans un réquisitoire à l'encontre de Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog, le Parquet national financier a qualifié l'ancien président de "délinquant chevronné".

Le Parquet national financier (PNF) chargé de traquer la grande délinquance économique et financière n'est pas tendre avec Nicolas Sarkozy. L'institution judiciaire a qualifié l'ancien président de "délinquant chevronné", dans l'affaire de corruption et de trafic d'influence dans laquelle Nicolas Sarkozy est mis en examen.

Dans un réquisitoire de 79 pages publié le 4 octobre dernier auquel Le Monde a eu accès, les magistrats du PNF affirment qu'il "existe des charges suffisantes à l'encontre de Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog d'avoir commis les faits de corruption et de trafic d'influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen". L'institution demande également le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog.

La perspective d'un procès se dessine

L'ancien président est soupçonné d'avoir essayé d'obtenir, par le biais de son avocat, des informations auprès de Gilbert Azibert, haut magistrat de la cour de cassation, alors qu'il demandait la restitution de ses agendas, saisis dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Dans cette affaire, Nicolas Sarkozy a été mis en examen en 2014 pour "corruption active", "trafic d'influence" et "recel de violation du secret professionnel".

La perspective d'un procès semble inéluctable pour l'ancien chef d'Etat. L'ancien président est également mis en examen dans le cadre de l'affaire Bygmalion, l'opération qui avait tenté de masquer les dépassements de frais de campagne du président sortant lors de la campagne présidentielle de 2012.

G.D.