BFMTV

Pour Guaino, Jouyet doit "s'expliquer" sur son entretien avec Fillon

Jean-Pierre Jouyet le 28 novembre 2013 à Paris.

Jean-Pierre Jouyet le 28 novembre 2013 à Paris. - Eric Piermont - AFP

VIDEO - Le député UMP proche de Nicolas Sarkozy demande à Jean-Pierre Jouyet de "s'expliquer", et aux journalistes du Monde de produire l'enregistrement qui prouverait que le secrétaire général de l'Elysée a menti.

Henri Guaino se dit "accablé". L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, dont il est resté proche, a peine à croire à l'histoire rapportée par Le Monde samedi. Deux journalistes du quotidien publient le verbatim d'une conversation avec Jean-Pierre Jouyet, dans laquelle le secrétaire général de l'Elysée rapporte la tentative de pression de François Fillon pour accélérer les poursuites judiciaires contre Nicolas Sarkozy.

Une information démentie par l'ancien Premier ministre, qui a annoncé porter plainte contre Le Monde, et s'expliquera dimanche soir au JT de 20h de TF1, a-t-il annoncé sur Twitter.

Mais où est l'enregistrement?

Pour Henri Guaino, c'est plutôt à Jean-Pierre Jouyet de s'expliquer. "Je ne peux pas croire que François Fillon ait fait cette démarche" de demander à l'Elysée d'intervenir contre Nicolas Sarkozy, s'est-il exclamé sur Europe 1. Il s'est étonné de voir le secrétaire général de l'Elysée, "pas n'importe qui, un des hommes les plus importants de l'appareil d'Etat, porter de telles accusations contre un ancien Premier ministre".

Jean-Pierre Jouyet a démenti avoir tenu ces propos, mais les deux journalistes affirment l'avoir enregistré avec son assentiment.

"Évidemment, on ne peut pas en rester là, ils (les journalistes) vont produire cette bande (...) Je demande que la bande soit mise sur la table", a-t-il ajouté. Fabrice Lhomme et Gérard Davet, les deux journalistes concernés, affirment dimanche qu'ils le produiront "en justice si la justice le réclame. Nous ne répondrons à aucune injonction politique (...)".

Quant à Jean-Pierre Jouyet, Henri Guaino exige "qu'il s'explique et si les explications ne sont pas convaincantes, on ne peut pas en rester là", a enchaîné l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

"Une affaire d'Etat", pour Guaino

Selon lui, "c'est une affaire d'Etat s'il (Jean-Pierre Jouyet) a tenu ces propos: vous ne pouvez pas jeter des accusations de ce genre à la face de l'opinion sans avoir quelques preuves qui permettent de les étayer, ce n'est pas le rôle du secrétaire général de l'Elysée".

"Je ne peux pas imaginer François Fillon se livrer à une telle démarche (...) la seule personne aujourd'hui qui soit acteur de cette affaire, c'est monsieur Jouyet", a estimé le député des Yvelines. "Je n'imagine pas deux journalistes du Monde dire nous avons un enregistrement et qu'ils ne l'aient pas. S'ils l'ont, il a au moins menti une fois, dans son communiqué de démenti" jeudi, a fait valoir Henri Guaino. "Qu'il y ait de grandes opérations de déstabilisation, ça commence à devenir d'une évidence flagrante", a-t-il dénoncé, ajoutant que "le rôle de monsieur Jouyet ne peut que créer un doute terrible (...) sur les intentions du pouvoir".

A. K. avec AFP