BFMTV

Révélations du"Monde": Fillon dénonce "un complot"

-

- - -

Le journal Le Monde a publié le verbatim d'une rencontre entre l'ancien Premier ministre et le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet. François Fillon conteste les propos rapportés, selon lesquels il aurait cherché à s'appuyer sur l'Elysée pour déstabiliser Nicolas Sarkozy.

Une nouvelle affaire secoue le paysage politique français. François Fillon porte plainte, selon une information BFMTV obtenue auprès de son entourage, en diffamation contre deux journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Dans les propos rapportés dans le verbatim publié dans le quotidien, il aurait sollicité Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l'Elysée, pour que ce dernier accélère les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy.

"Cette affaire l'agace au plus haut point", rapporte Damien Fleurot, chef adjoint du service politique de BFMTV. "Des proches de son entourage nous ont fait savoir que cette affaire n'a qu'un seul but: discréditer la candidature à l'élection présidentielle de François Fillon" même s'il doit d'abord en passer par la case des primaires, précise notre journaliste.

"Stop aux boules puantes", réagit François Fillon dimanche dans le JDD. "On me prête des propos que je démens formellement avoir tenu et que les deux participants à ce déjeuner, Antoine Gosset-Grainville et Jean-Pierre Jouyet démentent formellement. C’est la raison pour laquelle j’ai porté plainte en diffamation et je demande désormais à la justice de faire toute la vérité", se défend l'ancien Premier ministre, qui dénonce "une tentative de déstabilisation et de complot" à son égard

Guaino veut que Jouyet s'explique

François Fillon a décidé de porter plainte pour diffamation contre le quotidien qui publie ce verbatim mais aussi contre les deux journalistes, Gérard Davet et Fabrice Lhomme. "Cette affaire prend une tournure un peu délicate pour l'ancien Premier ministre qui a cette image d'homme intègre, même s'il est toujours très bas dans les sondages", rappelle Damien Fleurot.

Mais certains disent à l'UMP que si les propos de Jean-Pierre Jouyet sont vrais, si François Fillon a cherché à s'appuyer sur l'Elysée pour déstabiliser Nicolas Sarkozy, il faut qu'il quitte ses fonctions de vice-président de l'UMP.

Dimanche, Henri Guaino s'est dit "accablé par le climat qui règne dans notre pays (...) Je demande à ce que la bande (de l'enregistrement) soit mise sur la table", a-t-il lancé sur Europe 1. Quant à Jean-Pierre Jouyet, "qu'il s'explique et si les explications ne sont pas convaincantes, on ne peut pas en rester là", selon Henri Guaino. L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy estime que si Jean-Pierre Jouyet a tenu les propos que lui prête Le Monde, "c'est une affaire d'Etat".

Fillon a appelé Sarkozy

Ce verbatim revient sur le déjeuner qui a eu lieu le 24 juin dernier dans un restaurant proche de l'Elysée. Autour de la table, il y avait trois hommes: François Fillon, un de ses anciens collaborateurs, et Jean-Pierre Jouyet le secrétaire général de l'Elysée.

Selon les enregistrements des deux journalistes du Monde retranscrits dans le quotidien, Jean-Pierre Jouyet raconte aux journalistes la teneur de l'échange avec François Fillon qui aurait demandé que l'Elysée se saisisse des affaires judiciaires qui entourent Nicolas Sarkozy, que la justice accélère pour empêcher le retour sur l'avant-scène de la vie politique de l'ancien président de la République. Jean-Pierre Jouyet dit ne pas l'avoir fait, que les méthodes ont changé depuis l'arrivée de François Hollande et que l'Elysée n'intervient plus sur les affaires judiciaires en cours.

Un proche de François Fillon, Jérôme Chartier, a confirmé en fin d'après-midi sur BFMTV que François Fillon avait décidé de porter plainte contre les auteurs de l'article le mettant en cause. "Ces allégations scandaleuses déshonorent François Fillon", a-t-il déploré. "Les trois personnes qui ont participé à ce déjeuner ont tour à tour démenti les allégations du Monde", a-t-il tenu à rappeler.

Plus tard dans la soirée de samedi, François Fillon s'est entretenu au téléphone avec Nicolas Sarkozy au sujet des révélations du Monde, selon nos informations.

E. M. avec Damien Fleurot