BFMTV

"Notre objectif, c'est de faire mentir ces courbes": Véran se défend d'avoir exagéré ses prévisions

Le ministre des Solidarités et de la Santé a détaillé les chiffres actuels hospitaliers concernant les malades atteints de Covid-19.

Alors qu'Emmanuel Macron avait indiqué, en annonçant le rétablissement du confinement le 28 octobre dernier, que les modélisations prévoyaient l'hospitalisation de 9000 personnes en réanimation à la mi-novembre, Olivier Véran a détaillé les chiffres actuels.

Invité de BFMTV-RMC ce mardi matin, le ministre des Solidarités et de la Santé s'est défendu, chiffres à l'appui, d'avoir exagéré les prévisions. Le 5 novembre, lors d'un point hebdomadaire sur l'épidémie, Olivier Véran avait déclaré que le nombre de personnes hospitalisées en réanimation, alors à 6400, devrait bientôt dépasser les 7000.

"Il y a 3500 patients atteints de Covid en réanimation, 3300 patients admis en réanimation pour d'autres motifs que le Covid et près de 2000 patients atteints de Covid dans des soins intensifs qui ont été transformés en réanimation. Si vous faites le calcul avec moi, nous sommes à date à environ 8300 - 8400 malades en réanimation, c'est-à-dire plus de 140% de nos capacités initiales de réanimation", a opposé Olivier Véran.

>> Covid-19: suivez les dernières informations dans notre direct

"La charge sanitaire est extrêmement élevée"

"J'avais présenté des courbes déjà il y a deux mois en disant 'voilà ce qui va se passer si nous ne prenons pas le contrôle sur le virus'. Notre objectif, c'est de faire mentir ces courbes. En l'occurrence, la charge sanitaire est extrêmement élevée dans notre pays, il y a plus de malades à l'hôpital pour Covid que lors de la première vague, il y a un peu moins de réanimation, parce que nous avons transformé les prises en charge, transformé le fonctionnement hospitalier, nous nous appuyons davantage sur la médecine de ville et parce que les effets du couvre-feu ont été perceptibles dans la dynamique épidémique", a assuré le ministre.

Dimanche, le nombre de personnes hospitalisées a en effet battu un record, à 33.050. Lors du pic épidémique du printemps, il avait atteint un maximum de 32.292 mi-avril, époque où plus de 6500 personnes étaient en réanimation.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV