BFMTV

Bayrou: 24.000 réfugiés en France, un chiffre "acceptable" mais qui "ne résoudra rien"

François Bayrou, ce lundi.

François Bayrou, ce lundi. - BFMTV

François Bayrou, invité de BFM Politique ce lundi, ne s'est pas montré très convaincu par l’annonce faite un peu plus tôt par François Hollande, qui s’est déclaré prêt à accueillir 24.000 réfugiés en France sur les deux ans à venir.

"Même si cette annonce se réalise, je ne crois pas qu’elle répondra à la question. Et qu’elle résoudra le problème". Alors que François Hollande a annoncé lundi que la France était prête à accueillir 24.000 réfugiés en deux ans, François Bayrou a estimé sur BFM Politique que cette proposition était largement en deçà des enjeux.

"Mais si l’on prend ce chiffre de 24.000, c’est raisonnable", a poursuivi le maire de Pau. "Si je fais un calcul rapide, ça veut dire, pour le département qui le mien, les Pyrénées-Atlantiques, ça veut dire 240 migrants. Et ça veut dire à peu près 60 migrants pour l’agglomération de Pau, qui représente le quart du département. C’est tout à fait soluble".

"Zones protégées" à l'extérieur de nos frontières

"Ce chiffre est acceptable, mais il ne résoudra rien", a insisté le président du MoDem. "C’est pour cela que j’ai proposé une autre solution: que l’on institue des zones protégées dans les pays d’où les migrants viennent".

Face à l’afflux massif de réfugiés auquel est confronté le Vieux continent, le débat dépasse largement les frontières de l'Europe, a estimé François Bayrou. "Parce que ce n’est pas dans les pays européens et occidentaux que nous allons pouvoir accueillir des millions de personnes", a-t-il poursuivi. "Si l’on prend les seuls syriens, ce sont des millions qui sont déjà partis".

C. P.