BFMTV

Wauquiez veut mettre de l'ordre dans le "foutoir généralisé" chez Les Républicains

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, candidat à la présidence LR, le 30 septembre 2017 à Souvigny-en-Sologne.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, candidat à la présidence LR, le 30 septembre 2017 à Souvigny-en-Sologne. - Guillaume Souvant - AFP

Candidat à la présidence LR, Laurent Wauquiez a assuré ce jeudi qu'il allait mettre à la porte du parti les "guignols qui continuent à donner des leçons avec un cynisme insupportable".

Laurent Wauquiez veut faire le ménage, et il veut que ça se sache. Le candidat à la présidence des Républicains a promis de "remettre de l'ordre" dans le parti, ce jeudi lors d’une réunion publique à Pégomas dans les Alpes-Maritimes.

"Comme le disait Chirac: un chef, c'est fait pour cheffer!", a-t-il lancé à son auditoire, réuni en pleine rue.

"Ce foutoir généralisé dans lequel on est en ce moment, croyez-moi, si jamais je m'occupe de la famille des Républicains, c'est fini. On va y remettre de l'ordre", a promis le président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Le "foutoir généralisé", c’est le feuilleton qui agite les LR depuis quelques semaines. Faute de participation suffisante lors d’un vote mardi soir, ils n’ont pu exclure les membres du gouvernement actuel ni les "Constructifs". Ils se sont néanmoins "prononcés en majorité en faveur de l'exclusion" et ont "pris acte" du départ d’Edouard Philippe.

Les "guignols" et les "traîtres", c'est dehors

Des "Constructifs" et membres de l'exécutif que Laurent Wauquiez traite tout simplement de "guignols".

"Ces espèces de guignols qui, tout en nous ayant trahis, continuent à donner des leçons avec un cynisme insupportable, les Constructifs, c'est dehors. Dehors, un point c'est tout", a-t-il lancé, dans une séquence filmée par LCI et mise en ligne par Le Lab.

Mercredi, c'est contre Pôle Emploi que Laurent Wauquiez s'emportait, assurant que l’agence conseillait aux chômeurs de "profiter un peu de la vie".

Liv Audigane