BFMTV
Les Républicains

Valérie Pécresse demande une révision du statut de mineur isolé

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse - BFMTV

"On est presque à un doublement en deux ans des personnes qui se déclarent mineurs isolés pour bénéficier du statut" en France a dénoncé la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse sur BFMTV et RMC lundi. "On est à plus d’un milliard d’euros de dépense pour les départements, plus de la moitié de ces jeunes ne sont pas de vrais mineurs", a-t-elle poursuivi.

Il faut "renégocier éventuellement leur retour dans leur pays" a lancé Valérie Pécresse.

Toujours sur le sujet de l'immigration, Valérie Pécresse qui ne cache pas ses ambitions pour 2022, "souhaite que le gouvernement publie chaque mois le nombre de personnes en situation irrégulière reconduites dans leur pays (...) Il est tant de tirer des signaux d'alarme clair et de mettre fin à la confusion entre les demandeurs d'asile et les immigrés clandestins."

L'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a publié lundi ses données pour 2017 qui indiquent que la France a enregistré un peu plus de 100.000 demandes d'asile en 2017 (+17%), un niveau "historique", mais ne précise par les reconduites aux frontières.

Par ailleurs, Valérie Pécresse, qui croit à "l'exemplarité des sanctions", a affirmé que la Région Ile-de-France qu'elle préside, était "prête à aider l'Etat" à investir dans des "centres de rétention d'urgence".

S. A.