BFMTV

Sarkozy qualifie de "gugusses" les élus partis en Syrie

Nicolas Sarkozy lors d'une visite ce jeudi à l'hôpital Necker à Paris

Nicolas Sarkozy lors d'une visite ce jeudi à l'hôpital Necker à Paris - François Guillot - AFP

Le président de l'UMP s'est moqué jeudi du voyage de parlementaires français en Syrie, assurant que lui-même n'y serait "pas allé". Les élus français s'étaient rendus à Damas où certains d'entre eux avaient rencontré Bachar al-Assad.

Nicolas Sarkozy, interrogé jeudi sur le voyage de parlementaires français en Syrie, a parlé de "quatre gugusses", en assurant que lui-même n'y serait "pas allé".

"Moi, personnellement, je n'y serais pas allé. Mais dans une démocratie, on ne peut pas empêcher quatre gugusses de faire ce qu'ils veulent", a déclaré l'ex-chef de l'Etat en marge d'une visite à l'hôpital Necker à Paris.

Pas de sanctions pour les élus UMP

L'UMP va-t-elle prendre des sanctions contre les deux élus UMP faisant parti du quatuor? Le président du parti a haussé les épaules, signifiant que non.

Depuis mardi, les députés Jacques Myard, Gérard Bapt et les sénateurs Jean-Pierre Vial et François Zocchetto sont en "mission personnelles" en Syrie. Ils ont rencontré à Damas le président Syrien Bachar al-Assad, provoquant l'ire de François Hollande.

Une initiative condamnée par Hollande

"Cette initiative, je la condamne. Je la condamne parce qu'il s'agit d'une rencontre entre des parlementaires français qui n'ont été mandatés que par eux-mêmes avec un dictateur qui est à l'origine d'une des plus graves guerres civiles de ces dernières années, qui a fait 200.000 morts. 200.000 !", a affirmé jeudi le président lors d'une conférence de presse à Manille.

M.G. avec AFP