BFMTV

Sarkozy: en votant pour Fillon, "les gens ont un peu voté pour mon bilan"

Nicolas Sarkozy, le 14 octobre 2016.

Nicolas Sarkozy, le 14 octobre 2016. - François Nascimbeni - AFP

L'ancien président, sorti grand perdant de la primaire à droite, récupère à sa manière le vote en faveur de François Fillon.

Après l'annonce des résultats du premier tour de la primaire à droite, Nicolas Sarkozy, sorti perdant et largement distancé par ses adversaires, ne s'est pas fait attendre pour rallier l'un d'eux. Sans surprise, son choix s'est porté sur François Fillon, son ancien Premier ministre.

Un ralliement en forme de "ticket" dénoncé par Alain Juppé, qui évoquait lundi soir "la reconstitution de l'équipe Fillon-Sarkozy qui nous a dirigés de 2007 à 2012".

Sarkozy a surtout pesé dans le vote Juppé

La seule personne que ces accusations ne semblent pas déranger est précisément Nicolas Sarkozy, qui récupère à sa manière la victoire de François Fillon.

"Il a été mon Premier ministre, en votant pour lui, les gens ont un peu voté pour mon bilan", a-t-il expliqué dimanche soir à son équipe, comme le révèle Le Parisien ce mardi.

Un raccourci qui n'est pas forcément conforme à la réalité, à en croire un sondage réalisé le soir de la primaire par Harris Interactive. Selon cette étude, Nicolas Sarkozy aurait joué un plus grand rôle dans le vote Juppé. Mais un rôle d'épouvantail, puisque 70% des électeurs du maire de Bordeaux ont fait ce choix pour sortir l'ancien président. Le choix de François Fillon, lui, semble surtout lié à la personne et au projet de l'ancien Premier ministre.

Charlie Vandekerkhove