BFMTV

Rentrée de Sarkozy en Haute-Savoie: pas un mot sur Fillon et Copé

Nicolas Sarkozy a remis la Légion d'honneur à Claude Birraux (à droite).

Nicolas Sarkozy a remis la Légion d'honneur à Claude Birraux (à droite). - -

DOCUMENT BFMTV - L'ancien chef de l'Etat a remis la Légion d'honneur à Claude Birraux, ancien député UMP, et en a profité pour prononcer un discours.

Ce mercredi, Nicolas Sarkozy a fait sa première apparition publique depuis le 8 juillet. A l'invitation de Virginie Duby-Muller, députée UMP de Haute-Savoie, il s'est rendu sur place pour remettre la Légion d'Honneur à Claude Birraux, ancien député UMP local.

Dans le centre des conventions d'Archamps, où les médias n'étaient pas autorisés, il a prononcé, devant 400 personnes, un discours reprenant ses thèmes de prédilection.

Dans cet extrait que BFMTV s'est procuré, on l'entend parler de "la terre". "J'aime le mot terre. Je le préfère à celui communément utilisé de 'territoire'". "La terre n'est pas une notion administrative", a-t-il affirmé.

Nicolas Sarkozy a parlé de confiance. "Quand on perd la confiance, on la perd totalement, j'en sais quelque chose", a-t-il également confié.

Pas un mot sur Fillon et Copé

L'ancien président de la République n'a, en revanche, parlé ni de François Fillon ni de Jean-François Copé dans son discours, selon les participants. L'ancien Premier ministre, qui vise la présidentielle de 2017, a pourtant provoqué de vives réactions après ses propos polémiques sur le FN.

Tant et si bien que le comité politique du parti a adopté mardi une position réaffirmant l'opposition de l'UMP au PS mais également "à tous les extrêmismes et tous les sectarismes".

Pas de passage sur le plateau des Glières

Peut-être en parlera-t-il au déjeuner? L'ex-président de la République poursuit sa journée au Petit-Bornand, au restaurant Chez Suzanne, avec une dizaine de parlementaires, dont Bernard Accoyer, ancien président de l'Assemblée nationale et député-maire d'Annecy-le-Vieux.

"On parlera de tout", a assuré l'un des participants à France Bleu Pays de Savoie.

Si la journée se poursuit en Haute-Savoie, Nicolas Sarkozy n'a pas prévu de déplacement au plateau des Glières, son lieu de pélerinage annuel quand il était à l'Elysée. Selon LeJdd.fr, "après le déjeuner, Nicolas Sarkozy rentrera à Paris".

"Pas d'appétence pour revenir dans l'arène politique"

"C'est un homme de recours pour notre pays", a estimé Bernard Accoyer, interrogé par BFMTV après le déjeuner, avant de nuancer: "Je ne pense pas qu'il ait l'appérence pour revenir dans l'arène politique. Il l'a dit clairement".

"Par contre, il a toujours la passion de la France, ce qui effectivement peut ouvrir beaucoup de perspectives. Mais tout cela est tout à fait théorique", a ajouté le député de Haute-Savoie.

V.D. avec Damien Fleurot