BFMTV

"Racisme anti-blancs" : finalement Fillon critique Copé

BFMTV

S'il s'était déclaré "pas choqué" mercredi, François Fillon a nettement pris jeudi ses distances avec l'expression "racisme anti-blancs" employée par Jean-François Copé dans son Manifeste pour une droite décomplexée.

"Ça n'est pas en copiant les extrémistes que nous convaincrons nos électeurs ni même ceux qui votent pour le FN", déclare François Fillon dans un entretien à Atlantico.fr. Un eallusion à peine voilée aux propos tenus par son rival pour la présidence de l'UMP.

"Nos militants et nos électeurs attendent de nous bien plus qu'une opposition frontale à la gauche. Ils attendent de la crédibilité politique, de la solidité dans nos valeurs, nos actes et nos propositions", ajoute l'ex-Premier ministre.

Un changement de ton qui n'a pas échappé à la #teamcopé. Dans son entourage, on met en avant ce qui ressemble fort à un revirement de François Fillon : "Le courage chez François Fillon ne dure que 24 heures", a-t-on commenté dans le clan de Jean-François Copé. "Hier il semblait d'accord. Le lendemain, repris par le politiquement correct, il opère un virage à 180 degrés."

S. C. avec AFP