BFMTV

Pourquoi Sarkozy remet-il une légion d'honneur?

Nicolas Sarkozy a été accueilli par de nombreux sympathisants à l'hippodrome de Châtelaillon jeudi.

Nicolas Sarkozy a été accueilli par de nombreux sympathisants à l'hippodrome de Châtelaillon jeudi. - -

Nicolas Sarkozy a remis jeudi une légion d'honneur à Jean-Louis Léonard, le maire de Châtelaillon. Pourquoi remet-il cette décoration ? Comment ça marche ? BFMTV.com fait le point.

"Au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous faisons chevalier de la légion d'honneur". Voilà les mots qu'aurait dû prononcer Nicolas Sarkozy en remettant sa Légion d'honneur à Jean-Louis Léonard, le maire de Châtelaillon, la station balnéaire située en Charente-Maritime. Bizarrement, il a oublié la première partie de la phrase.

Mis à part cet écart, l'ancien chef de l'Etat a respecté le code très précis de la Légion d'honneur. Pourquoi a-t-il décoré ce maire? Quelle est la règle? BFMTV.com fait le point.

Pourquoi Nicolas Sarkozy peut-il remettre une légion d'honneur ?

Tout décoré de la Légion d'honneur peut remettre une décoration, à partir du moment où il s'agit d'un grade équivalent ou inférieur. En tant qu'ancien président, Nicolas Sarkozy est Grand-Croix de la Légion d'honneur, le plus haut grade dans cet ordre. Sur les 93.000 membres de la Légion d'honneur, seule une soixantaine le porte. En effet, 80% des décorés sont des chevaliers, la distinction d'entrée dans l'ordre.

Lors de son investiture en tant que président en 2007, Nicolas Sarkozy avait reçu les insignes de grand maître de la légion d'honneur, réservés au chef de l'Etat en exercice. Il ne peut donc y avoir qu'un seul grand maître à la fois: aujourd'hui, il s'agit de François Hollande.

Comment se passe une remise de décoration ?

Les décorés de la Légion d'honneur apprennent leur nomination dans le Journal officiel. Ils doivent ensuite organiser une cérémonie pendant laquelle le récipiendaire est décoré par un légionnaire d’un grade équivalent ou supérieur au sien, et qui fait de lui un membre de l’ordre.

Depuis qu'il s'est retiré de la vie politique, Nicolas Sarkozy a déjà remis plusieurs Légions d'honneur, comme en Haute-Savoie en septembre dernier, ou en Belgique début 2013.

C'est à chaque fois l'occasion pour l'ancien Président de refaire parler de lui, et de prendre des bains de foule.

Karine Lambin