BFMTV

Pour François Fillon, le président de la République n'est pas un "super-ministre de l'Intérieur"

François Fillon, invité de BFMTV-RMC, lundi.

François Fillon, invité de BFMTV-RMC, lundi. - BFMTV

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a rappelé lundi matin ce que devrait être, selon lui, le rôle d'un président de la République.

Invité lundi matin de BFMTV-RMC, François Fillon a donné sa conception du pouvoir et de la fonction présidentielle. Après avoir insister sur l'impératif de probité qui va selon lui avec et que, sans jamais le nommer, il dénègue à Nicolas Sarkozy, l'ancien Premier ministre a tenu à recentrer le débat sur les véritables enjeux de la campagne.

"Il y a six millions de chômeurs, il y a 2.000 milliards de dette, on ne va pas quand même résumer l'élection présidentielle à l'élection d'un super-ministre de l'Intérieur. On a besoin d'un président de la République qui guide le pays vers une future transformation économique et sociale".
D. N.