BFMTV

Municipales 2014: Rachida Dati ne se présentera pas à la primaire UMP

Rachida Dati lors d'un débat face à Anne Hidalgo, le 17 mars 2013 à Paris

Rachida Dati lors d'un débat face à Anne Hidalgo, le 17 mars 2013 à Paris - -

La députée européenne se retire de la course à la primaire UMP pour la mairie de Paris.

Fin de course pour Rachida Dati. La députée européenne a fait savoir mardi qu'elle ne se présentera pas à la primaire UMP pour la mairie de Paris.

"Je retire ma candidature", annonce-t-elle ainsi dans l'hebdomadaire Le Point à paraître mercredi, information qui a été confirmée à BFMTV. "Que l’UMP désigne NKM et commençons la campagne municipale maintenant! Elle est déjà choisie par les médias et le système, la réalité est celle-là, même si je le regrette pour les autres candidats. Dans ce contexte, je retire ma candidature", se justifie Rachida Dati, désormais prête à se rallier à son ancienne rivale.

En campagne pour NKM

Le 5 avril dernier, Rachida Dati se disait pourtant décidée à "aller jusqu'au bout". Tout en se déclarant prête à faire campagne pour le vainqueur de cette élection interne, "quel(le) qu'il(elle) soit". "J'espère que la primaire n'est pas un moyen de sélectionner ou de tuer, car cela doit être un moyen d'unir nos forces et nos talents pour reconquérir la mairie de Paris", expliquait-elle alors sur BFMTV.

Désormais, Rachida Dati se dit prête à mettre ses forces au service de NKM. "Je suis flattée que NKM ait besoin de moi pour asseoir sa crédibilité à Paris, mais gagner la mairie est plus important que de petites histoires d’appareil, assure la députée. Je participerai ardemment à la campagne municipale. Ma crédibilité et ma notoriété seront au service de mon camp."

"Avec Nathalie, nous ne sommes pas rivales"

Et Rachida Dati n'hésite pas à prodiguer quelques conseils. "Elle (NKM) devra (...) compenser son défaut d’implantation par un acte de courage politique (...) par le exemple le 12e arrondissement", souligne ainsi la députée, également maire du 7e arrondissement de Paris, qui estime que "tuot reste à faire" pour NKM pour convaincre les Parisiens.

"Avec Nathalie, nous avons toujours été proches, nous ne sommes pas rivales (...) elle est assez intelligente pour savoir que nous n'avons aucun intérêt à des attaques frontales", faisait valoir Rachida Dati début avril alors qu'elle déposait officiellement sa candidature à la primaire UMP. Les voici désormais unies avec un objectif commun.

A LIRE AUSSI:

>> Paris: qui sont les six candidats à la primaire UMP?

>> L'UMP annonce des primaires ouvertes pour la mairie de Paris

S. C. avec Jérémy Trottin