BFMTV

Morano écartée par Sarkozy: une décision "grotesque" et "mal vécue"

Nadine Morano était l'invitée de "Bourdin direct", ce lundi matin sur BFMTV/RMC.

Nadine Morano était l'invitée de "Bourdin direct", ce lundi matin sur BFMTV/RMC. - BFMTV

Invitée de Bourdin direct ce lundi matin, Nadine Morano est revenue sur son éviction de la tête de liste Les Republicains en Meurthe-et-Moselle, dans le cadre des élections régionales. Un épisode difficile, pour elle.

La pilule a encore du mal à passer. Un peu plus d'un mois après avoir été évincée de la tête de liste Les Républicains en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne (ALCA), à la suite de ses propos polémiques sur la France "pays de race blanche", Nadine Morano a concédé, ce lundi matin, qu'elle avait mal vécu cet épisode.

Selon l'ancienne ministre sous la mandature de Nicolas Sarkozy, la décision de son chef de file était "grotesque", et "mal vécue". Au point même que la député européenne a avoué, à demi-mot, avoir "réorganisé la décoration" de "ma permanence", en enlevant, notamment, toutes les photos de l'ex-président de la République.

Jé. M.