BFMTV

L'UMP gagnée par la "haine décomplexée" selon Philippot

BFMTV
Le vice-président du Front National attaque l’UMP. Selon lui, l’UMP n’est plus nécessaire à la démocratie, plus concentrée sur les égos que sur les idées.

A quoi jouent François Fillon et Jean-François Copé ? Florian Philippot, vice-président du Front national pose la question. "C’est la victoire de la haine décomplexée", fustige-t-il en référence à la droite décomplexée prônée par Jean-François Copé pendant la campagne à la présidence de l’UMP.

Florian Philippot profite de la faiblesse du parti pour lui asséner un dernier coup. "L’UMP n’a rien à apporter au débat d’idées", lance-t-il avant de remettre en cause l’existence même du parti. Selon lui, si l’UMP disparaissait, ce ne serait "pas grave pour le débat d’idée".

Depuis dimanche, l’UMP est plongée dans le chaos. François Fillon, qui semblait avoir accepté sa défaite, a finalement contesté, les résultats de l’élection interne. Il demande à Alain Juppé de reprendre la direction du mouvement le temps de "sortir de l’impasse". Pour Florian Philippot, cette guerre interne est un problème d’égos et d’égoïsmes.

>> EN DIRECT - L'UMP au bord de l'implosion

L.B