BFMTV

L'attaque de Fillon contre une primaire déjà jouée

Malgré les sondages, pour François Fillon la bataille de la primaire n'est pas encore jouée.

Malgré les sondages, pour François Fillon la bataille de la primaire n'est pas encore jouée. - -

Depuis des semaines, les sondages donnent en tête de la primaire de la droite et du centre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Mais au terme du premier débat de cette primaire, François Fillon s'est inscrit en faux contre une élection déjà jouée. "Ce que ce débat a montré ce soir c'est qu'il n'y a pas deux candidats qui ont gagné le premier tour de la primaire, comme le système médiatique essaie d'installer depuis des semaines", a-t-il déclaré.

L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy s'est satisfait d'une participation citoyenne. "Pour la première fois ce ne sont pas des partis politiques qui vont choisir ni les projets ni les candidats, c'est le peuple français, c'est la majorité silencieuse", a poursuivi François Fillon. Ce dernier en a d'ailleurs appelé à cette "majorité silencieuse" à "sortir de chez elle" pour aller voter à la primaire. "Vous avez la possibilité de prendre le pouvoir, alors prenez-le", a-t-il conclu. 

C. B