BFMTV

Primaire à droite: que disent les sondages depuis un an?

-

- - -

Ce jeudi soir, les sept candidats de la droite et du centre vont s’affronter pour la deuxième fois à la télévision dans le cadre de la primaire à droite. Un scrutin nouveau, difficile à sonder, mais pour lequel les enquêtes d'opinion placent Alain Juppé comme favori.

A droite, l'exercice de la primaire est inédit. II l'est aussi pour les sondeurs qui s'exercent sur un nouveau terrain. Depuis un an, les instituts d’opinion publique sondent les Français sur leurs intentions de vote pour la primaire de la droite et du centre. 

Alors que les candidats vont débattre ce soir pour la deuxième fois devant les téléspectateurs, que disent les différentes enquêtes? Afin de mesurer l’évolution de chaque candidat dans l'opinion, nous avons calculé la moyenne mensuelle des intentions de vote recueillies par l'Ifop, Ipsos, Elabe, Odoxa, Opinion Way, Harris, BVA et de la Sofres. En douze mois, une chose semble constante: Alain Jupé devance Nicolas Sarkozy, le deuxième favori des sondés. Depuis le premier débat, suivi par 5 638 000 millions de français, le maire bordelais a même creusé l'écart avec son rival. 

Le second grand gagnant de ce premier épisode télévisé est François Fillon, qui a nettement progressé dans l'opinion des français, selon le dernier sondage Elabe pour BFMTV publié ce mercredi. Avec 15% d'intentions de vote, il a désormais dépassé l'autre outsider de cet campagne: Bruno Le Maire, avec 11% d'électeurs potentiels. Jean-Frédéric Poisson, Jean-François Copé et Nathalie Kosciusko-Morizet restent à la traîne depuis un an, rencontrant des difficultés pour attirer des soutiens. 

Emeline Gaube