BFMTV

Fillon ne votera pas la loi de moralisation

François Fillon ne votera pas la loi de moralisation de la vie politique.

François Fillon ne votera pas la loi de moralisation de la vie politique. - -

François Fillon a annoncé dimanche qu'il ne votera pas pour le projet de loi de moralisation de la vie publique, tout en apportant des précisions sur sa propre déclaration de patrimoine.

A la veille des déclarations de patrimoine des membres du gouvernement, la loi de moralisation de la vie politique est au coeur des débats. François Fillon, lui, a annoncé dimanche qu'il ne votera pas pour le projet de loi.

"Je ne la voterai pas parce que c'est une loi qui (...) vise, après avoir jeté le discrédit sur les chefs d'entreprise", à jeter "le discrédit sur les responsables politiques. Ca n'a aucune utilité", a-t-il dit sur Europe 1.

"Ca n'aurait en aucun cas permis d'éviter cette affaire Cahuzac", a-t-il ajouté en estimant qu'il "n'est pas question de donner un satisfecit à un gouvernement qui a aujourd'hui une responsabilité très grave" dans la situation actuelle du pays.

"Je ne regrette pas d'avoir communiqué sur son patrimoine"

"Je ne regrette pas du tout d'avoir communiqué sur mon patrimoine", a-t-il déclaré car "je voulais montrer que je n'ai rien à cacher". "Même si je ne suis pas enthousiaste à cette idée, la transparence sur le patrimoine des hommes politiques étant pratiquée dans 24 pays sur 27, il faudra bien y passer".

Interrogé sur l'absence de référence à sa société de conseil, 2F Conseil, créée en juin, dans sa déclaration de patrimoine, il a indiqué qu'elle était mentionnée dans sa déclaration d'intérêts. "Elle ne pouvait pas l'être dans une déclaration de patrimoine qui date du mois de juin pour une raison très simple: elle n'avait pas encore de chiffre d'affaires. Quand elle en aura, elle sera dans la déclaration de patrimoine que je ferai en fin de mandat", a-t-il dit.

"Je n'ai pas l'intention de déclarer mon patrimoine toutes les semaines", a-t-il lancé.


A LIRE AUSSI:

>> Moscovici accuse Copé d'être toujours avocat d'affaires

>> Fraude fiscale, conflits d'intérêt: les pistes de Hollande pour moraliser la vie politique

>> Moralisation de la vie politique: vraie ou fausse bonne idée?

A.K. avec AFP