BFMTV

Moscovici accuse Copé d'être toujours avocat d'affaires

Lors des questions au gouvernement, Pierre Moscovici a accusé à mots couverts Jean-François Copé de cumuler son activité de député avec celle d'avocat d'affaire.

Lors des questions au gouvernement, Pierre Moscovici a accusé à mots couverts Jean-François Copé de cumuler son activité de député avec celle d'avocat d'affaire. - -

Lors des questions au gouvernement, Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, s'en est pris à Jean-François Copé, qu'il accuse de cumuler son activité de député à celle d'avocat d'affaires.

Une fois de plus, la séance des questions au gouvernement a été houleuse mardi à l'Assemblée. Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a accusé à mots couverts Jean-François Copé, président de l'UMP, de cumuler son activité de député avec celle d'avocat d'affaires.

"Nous, nous sommes dans une démarche de vérité. Nous ne tolérons pas les conflits d'intérêt. Ce n'est pas dans ce gouvernement que l'on trouvera des avocats d'affaires qui soient en même temps député. Moi, je suis avocat, et j'ai démissionné quand j'ai été élu député en 2007", s'est exclamé Pierre Moscovici, répondant aux critiques du président de l'UMP sur la moralisation de la vie politique.

Copé serait avocat "indépendant"

En 2007, Jean-François Copé, bénéficiant du décret qui permet aux anciens ministres et parlementaires de devenir avocat, a passé le CAPA (Certificat d'aptitude à la profession d'avocat), et est entré à temps partiel dans le cabinet Gide-Loyrette-Nouel. Un cabinet d'avocat d'affaires prestigieux qu'il a quitté en 2010, lorsqu'il est devenu secrétaire général de l'UMP.

Mais s'il n'appartient plus à un cabinet particulier, Jean-François Copé serait toujours avocat d'affaires "indépendant", selon Le Monde qui cite une source "proche" du président de l'UMP.

Pierre Moscovici n'est pas le premier à souligner cette double activité. Dimanche, c'est l'ancienne ministre socialiste Elisabeth Guigou qui a interpellé Jean-François Copé sur le sujet. "Pouvez-vous admettre qu'on ne peut pas être député et avocat d'affaires en même temps?", a demandé Elisabeth Guigou sur BFMTV. Jean-François Copé lui avait alors répondu n'avoir aucune "leçon de morale" à recevoir.


À LIRE AUSSI:

>> Affaire Cahuzac: que savait Pierre Moscovici?

>> François Fillon fait sa déclaration de patrimoine sur France 2

À VOIR AUSSI:

>> BFM Politique: Elisabeth Guigou face à Jean-François Copé