BFMTV

EDITO - "Fillon pourrait passer pour un diviseur"

-

- - -

Jean-François Copé est en situation de force car il détient les clés du parti, mais les risques d'hémorragie et d'explosion planent toujours.

Comment des voix ont-elles pu être oubliées ? Pour le journaliste de BFMTV Olivier Mazerolle, cette négligence est de mauvaise augure pour l'UMP. "Est-ce un traquenard voulu par les commissions électorales au service de Jean-François Copé". En tout cas, "il semble illogique de rayer de la carte des voix venues de l’outre-mer. Selon, lui, il appartient désormais à Jean-François Copé, déclaré vainqueur par la Cocoe, de proposer une sortie de crise "par le haut", en proposant, par exemple, de recompter tous les bulletins. Voici son edito en vidéo.

>> EN DIRECT - L'UMP au bord de l'implosion

BFMTV.com Olivier Mazerolle