BFMTV
Les Républicains

Age, réforme... Quand Nicolas Sarkozy tacle Alain Juppé

Nicolas Sarkozy sur le plateau de Des paroles et des actes.

Nicolas Sarkozy sur le plateau de Des paroles et des actes. - Capture BFMTV

Il ne semble pas que le déjeuner d'Alain Juppé et Nicolas Sarkozy jeudi midi n'ait réussi à réunir les deux hommes. Largement devancé dans les sondages si le président du parti Les Républicains venait à affronter le maire de Bordeaux lors de la primaire de la droite et du centre, le premier s'est laissé aller à quelques piques lors de l'émission Des paroles et des actes contre l'ancien Premier ministre, le soir même.

Nicolas Sarkozy a rappelé qu'il connaissait Alain Juppé depuis 1976. Une manière, une nouvelle fois, d'ironiser sur l'âge de son meilleur ennemi. "Vous voulez que je vous fasse une confidence : 'Il a toujours dix ans de plus que moi'", s'amuse le président LR pour faire remarquer que malgré leur différence d'âge, "nous avons toujours été mis en concurrence".

Et de poursuivre: "Dans ma tête j’ai 18 ans, dans mon état civil j’ai 61 ans."

Mais l'ancien président de la République est devenu plus sérieux quand un chef d'entreprise, expliquant qu'il allait voter pour Alain Juppé, l'interroge sur la prise en charge du dossier des retraites pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, l'accusant alors de n'avoir rien fait en faveur des entreprises.

"Il a fait une réforme de la sécurité sociale, il (Alain Juppé, NDLR) a dû la retirer en décembre, rappelle l'ancien chef de l'Etat. J'ai fait une réforme des retraites en 2010, je l'ai retirée ou je l'ai menée à bout? Je l'ai menée à bien."

Ironisant que le fait qu'il peut porter "beaucoup de péchés", Nicolas Sarkozy poursuit: 

"Mais quand on compare la réforme de la sécurité sociale de 1995 et la réforme des retraites que nous avons fait avec M. Fillon en 2010, il y en a une qui a réussi, on peut la combattre, mais enfin on peut pas dire que je l'ai retirée."

J.C.