BFMTV

Affaire Sarkozy: Balkany perd son sang-froid

Patrick Balkany

Patrick Balkany - -

Le député-maire UMP et ami de Nicolas Sarkozy a lancé Me Antoine Gillot, qui assure la défense de l’ex-majordome de Liliane Bettencourt, dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin diffusée sur RMC un "je vous emmerde" non-assumé.

Quand Patrick Balkany perd son sang froid... Invité de Jean-Jacques Bourdin vendredi matin sur RMC, le député-maire UMP et proche de Nicolas Sarkozy a clairement perdu son latin.

Au début de l'entretien, Patrick Balkany a d'abord émis des soupçons concernant l’indépendance de la justice, réagissant à la mise en examen pour abus de faiblesse de l'ancien président de la République dans l'affaire Bettencourt. 

"Je vous emmerde!"

"Cette mise en examen ne semble pas dénuée d’arrière-pensées politiques, vous savez qu’un certain nombre de juges ne sont pas des grands fans de Nicolas Sarkozy, je vous rappelle qu’il avait justement préparé une loi pour supprimer justement les juges d’instruction. Depuis, ils lui en veulent beaucoup", a ainsi pointé Patrick Balkany, avant d'ajouter: "(La justice) a sa forme d’indépendance, elle est un peu politisée dans sa forme d’indépendance".

Puis Maître Antoine Gillot, qui assure la défense de l’ex-majordome de Liliane Bettencourt, fut invité dans la discussion. Mais l’échange entre les deux hommes s'est alors envenimé. Lorsque l’avocat a jugé inacceptables les propos de l’ami de l’ancien chef de l’Etat sur le fonctionnement de la justice en France. Balkany, en fervant défenseur de Nicolas Sarkozy, lui a alors rétorqué: "je vous emmerde!". Surpris par l’invective, Jean-Jacques Bourdin a demandé qui avait prononcé ces mots. Patrick Balkany a répondu, sans sourciller: "C’est pas moi". Comme à l’école.

>> Ecouter l'échange sur RMC

A LIRE AUSSI:

>> Mise en examen de Sarkozy: et maintenant?

>> Pour l'avocat de Sarkozy, "c'est de l'acharnement"

Laure Beaudonnet