BFMTV

Le couple Macron se prépare à deux semaines de vacances au fort de Brégançon

Fort de Brégançon.

Fort de Brégançon. - Bertrand LANGLOIS / AFP

Ce vendredi, Emmanuel Macron et son épouse quitteront Paris pour les murs chauffés par le soleil du fort de Brégançon. Au programme, une réunion avec la première ministre britannique Theresa May et deux semaines de vacances.

Ce vendredi, au sortir d'un Conseil des ministres et de la crise suscitée par l'affaire Benalla, Emmanuel Macron partira avec sa femme vers le Var pour deux semaines de villégiature dans la résidence présidentielle du fort de Brégançon. En fin de journée, il y accueillera la Première ministre britannique Theresa May pour une réunion de travail suivi d'un dîner privé où les deux couples prendront place autour de la table. 

La longue tradition de Brégançon 

Ce fort héberge les congés des présidents de la République depuis le général de Gaulle, qui en avait fait une résidence officielle en 1968 malgré un premier séjour en 1964 qui lui avait laissé un goût amer notamment en raison de la petitesse du lit. Celui-ci avait en effet échoué à abriter entièrement le mètre 96 gaullien. 

Si le chef de l'Etat tentera à l'évidence de mettre son séjour à Brégançon à profit pour se mettre à l'écart de la politique, il n'est pas impossible que la polémique ne l'y rattrape. Emmanuel Macron a déjà payé pour le savoir, lui qui, il y a quelques semaines, avait été vivement critiqué en raison de l'installation d'une piscine hors-sol, facturée à 34.000 euros, dans une propriété comptant déjà une plage privée.

Réunions

Le JDD a aussi rappelé que les vacances de Jacques Chirac en 2003 avaient agité les médias, non en raison de leur nature mais parce que Jacques Chirac avait longtemps gardé le silence avant de témoigner de la "profonde solidarité de la Nation" devant le "drame humain" qu'avait représenté la canicule cet été-là. Plus tôt, et dans un registre bien différent, sa venue au fort de Brégançon en 2001 avait fait jaser car Jacques Chirac avait été photographié dénudé par des photographes. 

Nicolas Sarkozy a quant à lui parfois préféré le domaine de la famille Bruni du côté du Cap-Nègre au fort de Brégançon. En revanche, il a tenu à ce qu'on sache, en 2010, qu'il s'y trouvait et qu'il prenait sur ses vacances pour travailler. Il avait ainsi tenu une réunion avec François Fillon mais aussi les ministres François Baroin et Christine Lagarde au sujet de la "croissance et des déficits publics" comme le signalait alors Le Figaro.

Le 15 août 2014, François Hollande et Manuel Valls s'étaient retrouvés dans le même cadre pour traiter les sujets à l'ordre du jour. 

Le 15 août également, pour ses premières vacances en tant que président de la République, Emmanuel Macron s'était signalé d'une autre manière. En vacances à Marseille, il avait annoncé porter plainte pour "harcèlement" et "tentative d'atteinte à la vie privée" contre un photographe. 

Robin Verner