BFMTV

Emmanuel Macron veut installer une piscine au fort de Brégançon

Selon L'Express, le couple présidentiel souhaite faire installer une piscine au fort de Brégançon, l'une des résidences des présidents français depuis 1968.

Une piscine pour les Macron. Le couple présidentiel souhaite faire installer un bassin au fort de Brégançon, lieu de villégiature du chef de l'État. La bâtisse, localisée dans la ville de Bormes-les-Mimosas, dans le Var, sert de résidence de vacances et de travail aux présidents français depuis 1968, comme le détaille L'Express, qui révèle l'information ce mercredi.

Un avis de l'architecte des bâtiments de France est attendu. L'hebdomadaire rapporte la confirmation de l'Élysée, qui affirme qu'une piscine est bien "à l'étude":

"Ce sera probablement une piscine hors sol, car il est impossible de creuser un bassin. Si la construction est décidée, la réalisation pourrait être rapide, pour les vacances de cette année."

L'Élysée indique à BFMTV que l'objectif est d'assurer l'intimité de la famille, et en particulier des enfants. Car si la plage est privative, elle n'est pas à l'abri des regards. De fait, il est plus facile de sécuriser la baignade à l'intérieur de fort qu'en mer. Une mesure qui engagerait moins de moyens de sécurité, selon notre source. 

Les dépenses comprises dans le budget de Brégançon

Ce nouveau projet intervient quelques jours après la polémique du renouvellement des assiettes de réception de l'Élysée. Une dépense estimée à 50.000 euros par le JDD, et à environ 500.000 euros par Le Canard enchaîné. Des révélations qui ont coïncidé avec la vidéo controversée tweetée par la directrice de communication d'Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye, dans laquelle le président assène que les aides sociales coûtent "un pognon de dingue". Concernant les dépenses occasionnées par cette piscine, l'Élysée indique à BFMTV qu'elles seront comprises dans le budget de fonctionnement de Brégançon, qui correspond à 150.000 euros. Le financement pourra aussi venir de la future boutique de l'Élysée, qui servira à l'entretien des résidences présidentielles. D'après L'Express, sur le site de Leroy Merlin, la piscine hors-sol la plus chère coûte 11.990 euros.

B.P.