BFMTV

Lapsus: Sarkozy contre la GPA, la "gestion pour autrui"

Nicolas Sarkozy a fait un lapsus au sujet de la GPA, ce mercredi, lors d'un meeting à Saint-Cyr-Sur-Loire.

Nicolas Sarkozy a fait un lapsus au sujet de la GPA, ce mercredi, lors d'un meeting à Saint-Cyr-Sur-Loire. - Guillaume Souvant - AFP

EN VIDEO - En meeting à Saint-Cyr-sur-Loire, l'ex-président de la République a commis un lapsus en évoquant le délicat sujet de la GPA,  la gestation - et non  la "gestion" - pour autrui.

Nicolas Sarkozy s'attaque à la "gestion pour autrui". Vous avez bien lu. Non, l'ancien président de la République n'a pas une dent contre les banquiers et autres gestionnaires de fortune. Il s'agit en fait d'un nouveau lapsus, commis par le candidat à la présidence de l'UMP, au cours de son meeting à Saint-Cyr-sur-Loire, ce mercredi soir.

Alors qu'il évoquait l'épineuse question de la GPA, soit la "gestation pour autrui", l'ex chef-d'Etat a finalement parlé de la "gestion pour autrui". Ce qui n'est pas exactement la même chose...

Le passage en question:

Un sujet récurent

Depuis son retour officiel en politique, annoncé le 19 septembre dernier, Nicolas Sarkozy a régulièrement montré son opposition à la GPA, aussi bien pour "les couples homosexuels qu'hétérosexuels", comme il l'a encore rappelé ce mercredi soir.

Il faut dire qu'une certaine partie de la droite, très opposée à la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples de même sexe depuis l'an passé, presse l'ancien Président pour qu'il abroge ce texte si un jour il revient au pouvoir. Une vague sur laquelle surfe avec plaisir le député de la Drôme Hervé Matignon, qui est opposé à Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l'UMP.

Face à cette demande, l'ex-chef d'Etat a jugé qu'il serait "nécessaire" de réécrire le texte.

Un laspus pas passé inaperçu

La confusion de Nicolas Sarkozy n'a évidemment pas manqué aux internautes qui, comme d'habitude, s'en sont donné à coeur joie pour le commenter.

Jé. M.