BFMTV

La belle-fille d'Emmanuel Macron marche pour son beau-père

Tiphaine Auzière, la plus jeune fille de Brigitte Trogneux, l'épouse d'Emmanuel Macron, a fondé dans le Pas-de-Calais un comité En Marche!. Inspirée par le projet politique de son beau-père, elle s'investit dans la campagne et arpente le terrain.

Habitué des couvertures de magazine en compagnie de son épouse, Brigitte Trogneux, Emmanuel Macron ne manque pas non plus une occasion d'évoquer sa famille recomposée. Sa femme a trois enfants d'un premier mariage et sept petits-enfants et le candidat à la présidentielle met souvent en avant la cohésion qui les unit. 

Comme le rapportait Paris Match récemment, les belles-filles et le beau-fils d'Emmanuel Macron soutiennent leur beau-père dans son projet politique, chacun à sa manière. Et en particulier la benjamine, Tiphaine Auzière, 32 ans et avocate de profession. Début novembre, elle a fondé un comité politique d'En Marche à Saint-Josse-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, où elle vit. Une ville proche du Touquet, où se trouve la maison de la famille Trogneux-Macron. 

"Je lui ai dit que j’avais créé un comité, il m’a dit 'si tu veux le faire je trouve ça super', ça lui permet de voir ce qui se passe sur le terrain", explique la jeune femme, interrogée par BFMTV.

La jeune femme insiste sur le fait que l'idée vient d'elle, et que son beau-père n'est pour rien dans sa décision, si ce n'est qu'il l'a inspirée.

"J’ai toujours trouvé qu’Emmanuel était une personnalité hors norme, un homme intelligent avec qui le dialogue est toujours possible", racontait cette mère de deux enfants à La Voix du Nord en novembre.

"Elle veut être une militante comme les autres"

Début mars, elle tenait un rassemblement au nom d'En Marche! à Berck-sur-Mer, station balnéaire du Pas-de-Calais. Cette marche de soutien a réuni entre 100 et 150 personnes selon France Bleu Nord, et pour l’occasion, la jeune femme était accompagnée de son époux et de leurs deux enfants. Même le chien de la famille était aux couleurs du mouvement d'Emmanuel Macron. 

Sur le terrain, Tiphaine Auzière, qui ne cache pas son lien de parenté avec le candidat, souhaite être un relais pour son beau-père, qu'elle connaît depuis 20 ans. Elle veut lui permettre de "voir ce qu'il se passe sur le terrain".

"Elle s’est engagée par conviction, évidemment, mais elle veut être une militante comme les autres", fait valoir une de ces camarades d'engagement, interrogée par BFMTV. 

Charlie Vandekerkhove