BFMTV

L’essentiel du WE: Juppé hué au meeting de Sarkozy et première Coupe Davis suisse

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé à Bordeaux, le 22 novembre 2014.

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé à Bordeaux, le 22 novembre 2014. - AFP

Tous les dimanches, la rédaction de BFMTV.com vous propose une séance de rattrapage des principales infos du week-end. Avec en bonus les infos à suivre dans la semaine.

Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end...

> Juppé hué à Bordeaux

Hué sur ses terres. Samedi, Alain Juppé a été sifflé au début du meeting que tenait Nicolas Sarkozy à Bordeaux, pour avoir parlé du "rassemblement de la droite et du centre" et évoqué "une "primaire ouverte" en vue de la présidentielle de 2017. Des "hou hou" ont fusé contre le maire de Bordeaux, tandis que la foule scandait "Nicolas, Nicolas". "Vous me connaissez, et je ne me laisse pas pour ma part impressionner par des mouvements de foule", a réagi l'édile. Mais à l'UMP, ces sifflets ont du mal à passer. Invité de BFMTV dimanche soir, Bruno Le Maire est revenu sur l'accueil réservé à Alain Juppé: "Ça n'aurait pas dû se produire, c'est tout", a-t-il condamné.

> Federer offre à la Suisse sa première Coupe Davis

Roger Federer a encore enrichi sa légende dimanche en offrant à la Suisse la première Coupe Davis de son histoire, après avoir submergé le Français Richard Gasquet à Villeneuve-d'Ascq. Vingt-deux ans après la finale perdue par Jakob Hlasek et Marc Rosset face aux Etats-Unis, la Suisse est devenue le 14e pays à graver son nom sur le fameux Saladier d'argent.

> Trierweiler accueillie en star à Londres

"Merci pour ce moment" traverse la Manche. Valérie Trierweiler a entamé samedi une tournée au Royaume-Uni pour promouvoir son best-seller, qui sort la semaine prochaine en anglais sous le titre: "Thank You For This Moment: A story of Love, Power and Betrayal". L'ex-compagne de François Hollande, qui s'est gardée d'accorder la moindre interview en France, a donné samedi un entretien au Times Magazine dans laquelle elle revient sur son histoire avec le président français, lançant: "une femme dédaignée est pire que l'enfer". Dimanche, sur la BBC, l'auteure est revenue sur sa démarche lors de l'écriture de son pamphlet: "ce n'est pas une vengeance, c'est pour me reconstruire", s'est-elle défendue.

> Une vingtaine de manifestations contre les "violences policières"

Nouvelle vague de manifestations pour dénoncer les "violences policières". Une vingtaine de rassemblements ont eu lieu samedi, quatre semaines après la mort du jeune écologiste Rémi Fraisse, tué le 26 octobre dans le Tarn par une grenade offensive. à Nantes, des incidents ont éclaté en marge d'un cortège non autorisé, et 14 personnes ont été interpellées. Quelques incidents ont également émaillé un défilé non autorisé à Toulouse.

> Présidentielle "historique" en Tunisie

Un scrutin "historique". Les bureaux de vote de Tunisie ont fermé dimanche soir à l'issue de la première présidentielle libre depuis la révolution de 2011, un scrutin auquel participaient 27 candidats dont le président sortant et le chef du parti vainqueur des législatives. A l'issue du vote, aucun incident majeur n'avait été signalé, même si la campagne du président Moncef Marzouki a accusé des partisans du candidat favori, Béji Caïd Essebsi, d'avoir voulu l'attaquer. La publication de sondages à la sortie des urnes a été interdite, mais vers 16h30, une heure et demie avant la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation était assez mesuré, atteignant 53,73%. Si aucun candidat n'obtient dimanche de majorité absolue, l'instance électorale (ISIE) a jusqu'au 26 novembre pour annoncer les résultats et la tenue d'un deuxième tour fin décembre.

... et ce qu'il faudra suivre cette semaine

> Lundi: Hollande de retour à Florange

François Hollande sera de retour pour la troisième fois lundi à Florange, honorant ainsi sa promesse d’y revenir "tous les ans". Le chef de l’Etat inaugurera deux sites d’avenir, et visitera la plateforme de recherche sur l’acier promise l’an dernier. Une visite symbolique pour le président français, tant la fermeture des hauts-fourneaux avait constitué un traumatisme dans la région. 

> Mercredi: Bruxelles rend son avis sur le budget français

La Commission européenne devrait présenter mercredi ses avis sur les projets de budget des pays membres de la zone euro, et les grandes lignes de son plan d'investissement de 300 milliards d'euros. Le budget français fait notamment partie des interrogations, alors que les comptes publics ont de nouveau dérapé. Mais Bruxelles pourrait aussi choisir de ne pas sanctionner la France pour s’éviter une crise politique majeure. 

> Jeudi: nouvelle conférence environnementale

François Hollande mobilise jeudi à Paris ses principaux ministres ainsi que les acteurs concernés par les défis environnementaux, donnant le coup d'envoi des efforts communs pour réussir la Conférence de Paris sur le changement climatique en décembre 2015.

> Vendredi: la reconnaissance de la Palestine en débat

L'Assemblée nationale débattra vendredi de la proposition de résolution socialiste invitant "le gouvernement français à reconnaître l'État de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit". Mais le vote n'interviendra que le 2 décembre, un jour où les députés sont plus nombreux dans l'hémicycle. Ce dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a exhorté la France à ne pas suivre l'exemple de la Suède qui a récemment reconnu l'Etat de Palestine.

> Samedi: qui pour prendre les rênes de l'UMP?

Qui de Nicolas Sarkozy - qui donnera son dernier meeting jeudi à Nîmes - de Bruno Le Maire ou d'Hervé Mariton sera le prochain président de l'UMP? Samedi en début de soirée, après 24 heures de scrutin par internet, le choix des adhérents du parti au premier tour sera annoncé. Une défaite de Nicolas Sarkozy, ou même un ballottage (avec un second tour le 6 décembre) constituerait une énorme surprise, même si la campagne interne s'est révélée plus difficile que prévu pour lui.

V.R. ET Y.D. avec AFP