BFMTV

Jean-Luc Mélenchon remercie le gilet jaune Eric Drouet, qu'il "regarde avec fascination"

Le député France Insoumise Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 20 décembre 2018 à Paris.

Le député France Insoumise Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 20 décembre 2018 à Paris. - Bertrand Guay - AFP

Le député France insoumise compare le gilet jaune Eric Drouet à son homonyme révolutionnaire de la fin du XVIIIe siècle.

C'est une publication pour le moins dithyrambique que le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a publié à propos du gilet jaune Eric Drouet ce lundi 31 décembre, sur sa page Facebook.

Décrivant tout d'abord "la révolution citoyenne des gilets jaunes" comme "une des meilleures choses qui nous soit arrivée depuis si longtemps", le leader de la formation politique de gauche fait ensuite une longue comparaison entre le gilet jaune Eric Drouet et son homonyme révolutionnaire de la fin du XVIIIe siècle, Jean-Baptiste Drouet.

"Je m'amuse des ironies de l'histoire. Il y en a tant! La plus suave c’est de voir l’action de monsieur Éric Drouet. Je ne le connais pas. Je l’écoute, je le lis et je vois en lui la même sage et totale détermination que chez madame Priscilla Ludosky", salue Jean-Luc Mélenchon. "La France est pleine de ces personnages qui marquent son histoire comme autant de cailloux blancs. C’est pourquoi je regarde Éric Drouet avec tant de fascination", explique-t-il.

Le député France insoumise, dont le billet repéré par Le HuffPost est intitulé "MERCI MONSIEUR DROUET", rappelle ensuite les actions du révolutionnaire Jean-Baptiste Drouet, qui a permis l'arrestation de Louis XVI à Varennes en 1791.

"Je vous dis 'Merci, monsieur Drouet'"

"Sa vie ensuite restera à l’image de ce moment. Il sera présent dans nombre des épisodes décisifs de la grande révolution de 1789", poursuit Jean-Luc Mélenchon. Jean-Baptiste Drouet sera notamment élu député à la Convention en septembre 1792.

"Monsieur Drouet, on vous retrouve avec plaisir", rebondit le chef de file des Insoumis en fin de billet. "Puisse cette année être la vôtre, et celle du peuple redevenu souverain. Puisse-t-elle être celle de la fin de la monarchie présidentielle, et du début de la nouvelle République", souhaite-t-il.

"Sur le seuil de ce début d’année prometteur, pour saluer tous les gilets jaunes et l’histoire dont ils sont les dignes héritiers, je vous dis 'merci, monsieur Drouet'", conclut Jean-Luc Mélenchon.

Liv Audigane