BFMTV

Interview de Brigitte Macron dans Elle: le coup de com' du Président

Le président de la République pose avec sa femme, Brigitte Macron, à l'Elysée avant la cérémonie d'investiture, le 14 mai 2017 à Paris.

Le président de la République pose avec sa femme, Brigitte Macron, à l'Elysée avant la cérémonie d'investiture, le 14 mai 2017 à Paris. - Stéphane de Sakutin - AFP

Brigitte Macron a accordé une interview dans l'édition de Elle paraissant ce vendredi. Des extraits ont filtré ce mercredi. Cet entretien, publié alors que le président de la République est en perte de vitesse dans les sondages, revêt un intérêt politique pour Emmanuel Macron.

Les bonnes feuilles d'un entretien accordé par Brigitte Macron au magazine Elle, paraissant ce vendredi, ont commencé à filtrer ce mercredi. En-dehors même du fond et des réponses de la Première dame, c'est la forme qui importe ici aux yeux des observateurs.

"Je n’imagine pas une seconde que cet entretien n'ait pas reçu l’imprimatur du président de la République. Il est dans le contrôle absolu de sa communication, de son image. (…) Brigitte Macron est un élément à part entière de sa communication", a relevé Judith Waintraub, reporter politique du Figaro Magazine, sur notre antenne.

Pour la journaliste, l'affaire est bien pensée notamment en raison de la perception qu'a le public de la personne de Brigitte Macron: "Je ne sais pas si Brigitte Macron devait aux Français de parler, mais en tous cas c’est bien vu. C’est bien vu parce que le personnage intéresse, intrigue et séduit parce qu’elle a l’air bien dans sa peau et naturelle." L'interview a surtout la vertu de permettre à l'exécutif de rester discret pendant ses quelques jours de vacances marseillaises tout en restant visible:

"Il avait décidé de ne pas parler cet été, elle occupe le terrain, ce qui n'est pas mal", a noté Judith Waintraub.

"Oui, il a besoin d'elle"

Jérémy Trottin, reporter pour BFMTV, a également remarqué l'intérêt revêtu par cette séance de questions-réponses au moment où Emmanuel Macron décroche sensiblement dans les sondages: "Elle est populaire, son mari l’est moins en ce moment, c'est un atout-charme, il faut l’utiliser. Elle est utilisée cette fois en plein été, on ne peut pas imaginer qu’il n’y ait pas de communication politique derrière cette interview." Il a poursuivi:

"Oui, il a besoin d’elle. On voit bien que la star cet été doit être Brigitte Macron. Et à coup sûr, ça va marcher. (…) Elle fait la Une de Elle, c’est un magazine prestigieux donc, finalement, ça marche à tous les coups. Et vous voyez en plus que même l’auteure de l’article est charmée."

Attention, cependant, au trop-plein de communication, a averti Judith Waintraub: "L’interrogation que j’ai et cette interview ne fait que l’amplifier, c'est: 'est-ce que la com' va définitivement remplacer les actes?'"

dossier :

Brigitte Macron

Robin Verner