BFMTV

Hortefeux sur la victoire de Sarkozy: "C'est un grand succès"

Brice Hortefeux, député UMP européen, sur le plateau de BFM Politique le 30 novembre 2014.

Brice Hortefeux, député UMP européen, sur le plateau de BFM Politique le 30 novembre 2014. - BFMTV

Apolline de Malherbe recevait dimanche soir le député UMP européen et ancien ministre Brice Hortefeux dans BFM Politique. Proche de Nicolas Sarkozy, il est l'un des premiers du cercle rapproché de l'ancien chef d'Etat à s'exprimer depuis l'élection de celui-ci à la tête de l'UMP.

Nicolas Sarkozy est le nouveau président de l'UMP depuis samedi soir, et pourtant, peu de ses proches se sont exprimés depuis. Brice Hortefeux, fidèle parmi les fidèles, était dimanche soir l'invité d'Apolline de Malherbe dans BFM politique. Pour l'ancien ministre, le score de Nicolas Sarkozy, moins élevé qu'attendu, ne change rien à sa victoire.

"Je suis heureux parce que c'est un succès, c'est un beau, c'est un grand succès", a d'emblée annoncé Brice Hortefeux. Pour le député européen, jamais un président de l'UMP n'avait réuni autant de suffrages.

Il a d'ailleurs souhaité insister sur la participation à l'élection, "la plus élevée que nous n'ayons jamais connue". Selon lui, pour Nicolas Sarkozy, le fait d'avoir rassemblé deux électeurs sur trois ne peut en aucun être considéré comme un échec.

Refonder l'opposition

L'élu auvergnat n'a pas souhaité commenter le score de Bruno Le Maire et a cherché à éviter les questions le concernant. "Bruno Le Maire était convaincu qu'il y aurait un deuxième tour, ce n'est pas le cas", a-t-il toutefois souligné.

"Il a certainement eu des aspirations autres que celles de Nicolas Sarkozy" mais le député européen ne pense pas qu'il y a "30% d'anti-Sarkozy à l'UMP". Cette opposition au sein du parti est même un gage de démocratie. "100%, je ne suis pas sûre que c'est un signal de très grande modernité", a-t-il relevé en parlant de la réélection ce dimanche de Marine Le Pen à la tête du Front national.

Nicolas Sarkozy ayant toujours été très élogieux au sujet de son soutien de longue date, on peut s'attendre à ce que Brice Hortefeux occupe des fonctions importantes aux côtés du nouveau président de l'UMP. "Je suis un de ses amis, bien sûr. Les amis sont là non pas pour apporter des problèmes mais des solutions", a assuré l'ancien ministre. Selon lui, dans un premier temps, Nicolas Sarkozy aura un rôle majeur à jouer pour refonder l'opposition et redresser le pays. Et s'agissant de la primaire pour la présidentielle? "Chaque chose en son temps", répond Brice Hortefeux.

Elise Maillard