BFMTV

Vacances d'été: les consignes données aux ministres

Le Premier ministre Edouard Philippe dans la cour de l'Elysée, le 11 juillet 2017

Le Premier ministre Edouard Philippe dans la cour de l'Elysée, le 11 juillet 2017 - Bertrand GUAY / AFP

Les ministres pourront prendre leurs vacances entre le 10 et le 24 août. Ils devront rester en France métropolitaine et rester joignables à tout instant.

Les Français n'auront probablement pas le loisir de voir Emmanuel et Brigitte Macron en maillot de bain sur la plage sur cet été, comme cela avait été le cas avec François Hollande ou Nicolas Sarkozy.

Désireux de montrer l'image d'un homme concentré et au travail, le chef de l'Etat pourrait passer l'essentiel de ses courtes vacances à La Lanterne, la résidence présidentielle à Versailles. Même si un conseiller de l'Elysée a confié à Paris Match qu'il "travaillait au corps" Brigitte Macron "pour qu'Emmanuel accepte de prendre des vacances".

"Ni trop loin, ni trop longtemps"

Les ministres n'auront guère plus de latitude pour leurs congés d'été. Edouard Philippe leur a en effet demandé de ne partir "ni trop loin, ni trop longtemps" et de rester "toujours joignables". Au moins quatre membres du gouvernement ont jeté leur dévolu sur la Corse selon l'hebdomadaire: Nicolas Hulot, Agnès Buzyn, Benjamin Griveaux et Marlène Schiappa.

Les membres du gouvernement pourront recharger leurs batteries pendant deux petites semaines, entre le 10 et le 24 août, et seront contraints "de rester en France métropolitaine", confirme un conseiller. Des dérogations pourront toutefois être accordées, notamment pour Annick Girardin, ministre des Outre-Mer, qui pourrait aller se ressourcer dans sa maison de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Me.R.