BFMTV

Hollande-Gayet: le gouvernement fait bloc

Manuel Valls n'a pas voulu commenter la publication de Closer à propos d'une relation présumée entre François Hollande et Julie Gayet.

Manuel Valls n'a pas voulu commenter la publication de Closer à propos d'une relation présumée entre François Hollande et Julie Gayet. - -

Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls ont réagi, vendredi, à la publication d'un article dans le magazine people "Closer" faisant état d'une relation entre le chef de l'Etat et la comédienne Julie Gayet.

Une question de vie privée, et rien que de vie privée. Alors que le magazine people Closer fait état vendredi d'une relation entre François Hollande et Julie Gayet, Manuel Valls s'est exprimé, appelant "les Français "à se rassembler autour des valeurs de la République. Tout le reste est de l'ordre de la futilité ou de la vie privée", selon le ministre de l'Intérieur, qui n'a pas voulu commenter davantage cette affaire.

Plus tôt, François Hollande avait annoncé "examiner les suites, y compris judiciaires" à apporter à la parution du magazine.

Ayrault donne raison au président

Jean-Marc Ayrault a lui aussi donné raison au président: "François Hollande, en tant que citoyen, a demandé le respect de la vie privée. Il a parfaitement raison, je n'ai rien à ajouter à la déclaration qu'il a faite", a confié le Premier ministre, en marge d'un colloque à Paris.

Harlem Désir n'a pas souhaité non plus commenter cette affaire: "Ca ne concerne pas la vie politique et par conséquent, je ne crois pas que cela ait à faire l'objet d'un débat politique"."Il doit y avoir un respect de la personne privée et aussi de la fonction présidentielle", a poursuivi le Premier secrétaire du PS.

Soutien moins habituel, la présidente du Front national a également rappelé vendredi le "droit au respect de la vie privée". "Je suis pour le respect de la vie privée pour tout le monde. En ce qui concerne le président, à partir du moment où cela ne coûte pas un centime au contribuable, comme ça a pu être le cas lors du mandat de François Mitterrand, je considère que chacun a droit au respect de sa vie privée", a-t-elle poursuivi.

Vie privée ou pas, la question sera très certainement posée lors de la prochaine conférence de presse de François Hollande, le 14 janvier.

A. K.