BFMTV

Marine Le Pen ne veut rien changer aux jours fériés en France

BFMTV

Marine Le Pen, présidente du FN, a estimé mardi qu'il ne fallait rien changer au système des jours fériés, soulignant qu'il portait l'empreinte d'"une histoire" et d'"une religion", la christianisme, et que la productivité était des plus fortes en France.

Interrogée par France 2 sur le coût qu'induirait la multiplication des jours non ouvrés, l'eurodéputée a jugé qu'en France, "on travaille bien, on est les salariés les plus productifs quasiment du monde".

"On verse chaque année 50 milliards (d'euros) d'intérêts aux banques", a-t-elle expliqué, "alors je veux bien qu'on supprime des jours fériés pour récupérer un petit milliard", mais "je pense que ce n'est absolument pas la piste à suivre".

"Nous avons une histoire, nous puisons nos racines dans une religion, c'est ça aussi les jours fériés", a-t-elle argumenté. "Par conséquent, je ne vois pas de raison de changer cela".

Faut-il d'autres jours fériés pour les autres religions ? "Non", selon la responsable frontiste, "car c'est la chrétienté qui a construit la France".

David Namias