BFMTV

"Jean-Marie Le Pen ne doit plus pouvoir parler au nom du FN", estime sa fille Marine

Marine Le Pen qualifie l'attitude de son père de "méprisante" à son égard.

Marine Le Pen qualifie l'attitude de son père de "méprisante" à son égard. - Capture d'écran Europe 1

La patronne du FN a qualifié l'attitude de son père le premier mai de "méprisante" à son égard.

La rupture semble bien définitive entre Marine Le Pen et son père. Et les évènements du premier mai dernier ont l'air de confirmer la décision de la patronne du Front national.

Invitée du Grand rendez-vous sur Europe 1, Marine Le Pen a commenté notamment le fait que son père soit monté sur l'estrade où elle s'apprêtait à faire son discours, alors qu'elle le lui avait interdit. "L'acte de Jean-Marie Le Pen est un acte malveillant, méprisant à mon égard et me plonge dans un abîme de perplexité", lance-t-elle. "Je pense qu'il outrepasse complètement les prérogatives que lui donne son statut personnel". 

Un bureau exécutif qui s'annonce tendu

Pour elle, "Jean-Marie Le Pen ne doit plus pouvoir parler au nom du Front national. Ses propos sont contraires à la ligne fixée. Il ne faut pas que ses propos engagent le mouvement". Et d'ajouter: "j'ai le sentiment qu'il ne supporte pas que le Front national continue à exister alors qu'il n'en a plus la direction. Je le regrette, évidemment".

Le président d'honneur du Front national doit affronter sa fille lundi lors du bureau exécutif du parti, la plus haute instance du parti réunie en instance disciplinaire pour étudier d'éventuelles sanctions contre lui. Ces dernières semaines, Jean-Marie Le Pen a multiplié les provocations: réaffirmation de sa position sur les chambres à gaz, "détail" de l'Histoire, défense du Maréchal Pétain, du "monde blanc" et critique en règle de la démocratie comme système politique.

Un "boulet médiatique" pour Gilbert Collard

Sur BFMTV, le député Rassemblement bleu marine Gilbert Collard, emboîte le pas de la présidente du Front national. "Il ne faut plus que Jean-Marie Le Pen puisse raccrocher sa parole à la parole du FN" affirme t-il.

Gilbert Collard dénonce les sorties du fondateur du parti qu'il qualifie de "boulet médiatique" qui n'est plus sur la ligne politique de Marine Le Pen. Evoquant la montée sur scène de Jean-Marie Le Pen lors du discours de sa fille vendredi, le député du Gard ajoute que Jean-Marie Le Pen a "quelque chose du vieux comédien qui rechigne à quitter la scène".