BFMTV

Fillon-Jouyet: qui est Antoine Gosset-Grainville?

Antoine Gosset-Grainville en avril 2008

Antoine Gosset-Grainville en avril 2008 - Miguel Medina - AFP

Passé par Sciences-Po puis l'ENA, membre du cabinet de François Fillon puis adjoint de Jean-Pierre Jouyet à la caisse des dépôts, le "troisième homme" de l'affaire qui oppose les deux hommes est un pur produit de la haute administration française.

Dans l'affaire qui oppose le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet à l'ancien Premier ministre François Fillon, il est le troisième homme. Antoine Gosset-Grainville est celui qui peut démêler le vrai du faux sur la teneur des discussions du désormais fameux déjeuner du mois de juin dernier où, selon le livre Sarkozy s'est tuer, confirmé depuis le week-end dernier par Jean-Pierre Jouyet en personne, François Fillon aurait demandé d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy, notamment dans l'affaire Bygmalion et dans celle du paiement par l'UMP des pénalités héritées du dépassement du plafond des comptes de compagnes.

Depuis le départ, Antoine Gosset-Grainville est présenté comme celui à la l'origine de la rencontre des deux hommes. Ancien directeur adjoint de cabinet de François Fillon à Matignon, puis ancien bras droit de Jean-Pierre Jouyet à la Caisse des dépôts, il a de nouveau démenti mardi la version de du second dans les colonnes du Figaro, après être une première fois monté au créneau samedi dernier. "Ce déjeuner n'a pas porté sur des questions de politique nationale, encore moins sur les affaires de l'UMP", a-t-il assuré, jugeant les accusations contre François Fillon "infamante".

Lycée Stanislas, Sciences-Po, ENA...

Qui est donc Antoine Gosset-Grainville? Elève au collège-lycée Stanislas à Paris, fréquenté par le général de Gaulle comme par une partie importante de l'élite française et pourvoyeur de futurs étudiants en grandes écoles, l'inspecteur des finances et avocat de 48 ans ne déroge pas à la règle de son établissement:Sciences-Po Paris puis l'Ecole nationale d'administration (ENA) figurent sur son CV avec un passage l'université de Paris-Dauphine.

Du côté de ses collaborations politiques, Antoine Gosset-Grainville travaille d'abord pour Pascal Lamy lorsque ce dernier occupe la fonction de commissaire européen. C'est en 2007, qu'il rejoint François Fillon, fraîchement nommé à Matignon par Nicolas Sarkozy. Trois ans plus tard il rejoint la Caisse des dépôts et consignations, institution dont il occupe le poste de directeur général par intérim, "ff" pour "faisant fonction", avant la nomination au poste en 2012 de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat sortant du gouvernement Fillon. 

Amateur de course à pied

Antoine Gosset-Grainville quitte définitivement la Caisse des dépôts et consignations en mai 2013 pour monter un cabinet d'avocats d'affaire, BDGS où ses expériences passées lui sont d'un parfait secours tout comme ses postes d'administrateurs dans de grandes groupes comme Veolia, CNP Assurance ou Schneider. "Une petite prise de risque personnelle", explique alors à Challenges cet amateur de course à pied, livrant au passage que Jean-Pierre Jouyet souhaitait le conserver dans son équipe.

Aujourd'hui, si Claude Guéant, ancien secrétaire général de l'Elysée et ministre de l'Intérieur, insiste sur BFMTV que "Antoine Gosset-Grainville et Jean-Pierre Jouyet ont de très bonnes relations", la fidélité de l'agent de liaison du déjeuner Jouyet-Fillon va clairement à François Fillon.

Samuel Auffray