BFMTV

Européennes: Dupont-Aignan présente sa liste, le gilet jaune Benjamin Cauchy en 9e position

Nicolas Dupont-Aignan - Image d'illustration

Nicolas Dupont-Aignan - Image d'illustration - AFP

"On n'est pas pour ou contre l’Europe, la question c’est de savoir comment on remet l’Europe au service des peuples", a estimé Nicolas Dupont-Aignan lors d'un point presse.

Alors que le doute planait sur la capacité de Debout la France à constituer une liste pour les prochaines élections européennes du 26 mai prochain, Nicolas Dupont-Aignan, lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi matin, a finalement présenté une liste de 23 noms en vue du scrutin.

Comme prévu, c'est le député de l'Essonne et ex-maire de Yerres qui est intronisé comme tête de cette liste appelée "Les amoureux de la France". Petite surprise en revanche, le gilet jaune Benjamin Cauchy qui avait annoncé son ralliement il y a quelque jours, ne se trouve qu'à la 9e place. Un temps pressenti, Jean-Fréderic Poisson n'y figure pas. 

La liste s'articule de la manière suivante: 1- Nicolas Dupont-Aignan, 2- Stephanie Gibaud, lanceuse d’alerte évasion fiscale, scandale UBS, 3- Jean-Philippe Tanguy, ancien de Général Electric et d'Alstom, 4- Marie-Jo Zimmermann, ancienne députée LR de la Moselle, 5- Bruno North, président du CNIP, centre national des indépendants et paysans, 6- Cécile Bayle de Jesse, ancienne du MPF Pays-de-Loire, 7- Damien Lemprereur, porte-parole de Nicolas Dupont-Aignan, 8- Nadejda Silanina, traductrice, 9- Benjamin Cauchy, gilet jaune, 10- Anne-Sophie Frigout, professeure, 11- Gerbert Rambaud, avocat, 12- Florence Italiani, agricultrice, 13- Patrick Mignon, vice-président de Debout la France, 14- Florence Bernard, 15- Yvon Setze, menuisier et maire de Montagnac-sur-Lède dans le Lot-et-Garonne, 16 - Nathalie Raoul, ancienne aide soignante, 17- Nicolas Calbrix, 18- Josette Brosse, membre de l'association de défense des contribuables à La Réunion, 19- Philippe Torre, avocat et maire, 20-Huguette Layet, maire, 21- Noël Chuisano, 22- Julie Kohlenberg, 23- François de Grailly.

Cauchy "ne représente pas tous les gilets jaunes"

Lors de ce point presse, Nicolas Dupont-Aignan en a également profité pour faire le point sur la crise sociale actuelle, estimant que "les problèmes des Français" ne pourraient être résolus "sans changer les règles de l’Union européenne. On n'est pas pour ou contre l’Europe, la question c’est de savoir comment on remet l’Europe au service des peuples". 

De son côté, le gilet jaune Benjamin Cauchy a tenu à clarifier sa situation, assurant "n"avoir jamais prétendu représenter tous les gilets jaunes."

"Il y en a de tous bords, il y en a qui n'ont pas de conscience politique, pas d'éveil politique. Moi je pense que la société est malade parce que les politiques sont hypocrites. Je m'engage maintenant parce que je sais où je mets les pieds", a-t-il ajouté. 

Une décision saluée par Nicolas Dupont-Aignan, qui l'a qualifié de "courageux". 

Hugo Septier